Paris sportifs

Lyon – Angers, la prédiction détaillée de l’Algo de Paulo !

16/08/2019 à 15:17

Découvrez la prédiction détaillée de l'Algo de Paulo pour le match d'ouverture de la 2e journée de Ligue 1 Conforama entre l'Olympique Lyonnais et le SCO d'Angers !

Type de pari : 1X2. Résultat : Lyon. Probabilités de lʼalgorithme : 1) 61% N) 21% 2) 18%
Cliquez ICI pour tenter votre chance !

Avant de commencer lʼanalyse de cette prédiction détaillée, rappelons quʼil sʼagit de la deuxième journée de Ligue 1 seulement. Par conséquent, les données enregistrées sont issues des saisons précédentes avec une pondération plus faible pour les plus lointaines !

Les chiffres clés

Quʼon se le dise : cette saison, lʼOlympique Lyonnais promet dʼêtre redoutable. Que ce soit en observant lʼeffectif en place drivé par son nouveau binôme brésilien Juninho-Sylvinho ou en passant à la loupe les statistiques passées, le constat se rejoint : les Gones risquent de faire mal. La douleur pourrait donc être ressentie par Angers, ce week-end. Car à domicile, lʼOL fait les choses proprement en plantant en moyenne deux buts par match dans le corps de lʼennemi depuis deux saisons. Bien sûr, les Rhodaniens laissent un peu dʼespace derrière en encaissant une réalisation par partie. Mais il leur arrive aussi de fermer boutique, en trouvant la clé du clean-sheet (34% du temps, ce qui nʼest pas rien). Du coup, ils gagnent plus de 60% de leurs rencontres disputées dans leur redoutable Groupama Stadium (21% de défaite) et près de 60% de lʼensemble de leurs points (2,11 unités par rencontre). Et puis, sans dire que le Sco nʼa aucune chance, les soldats de Stéphane Moulin nʼont jamais gagné une seule bataille depuis 2015 et huit manches. Sans oublier que Lyon remporte 65% de ses guerres contre les équipes moins bien positionnées au classement.

Manque de chance pour les Angevins, ils affrontent le premier leader 2019-2020 de Ligue 1. Le 17e budget du championnat surprend chaque saison par sa rigueur et sa sérénité, mais il a logiquement du mal face à plus fort et plus riche que lui : aucune victoire contre une équipe du top 4 à lʼextérieur, un seul succès en déplacement contre les teams mieux classés et 50% de défaite. Et même si le Sco parvient à trouver le chemin des filets sur le terrain de lʼOL (il marque tout de même une réalisation par partie depuis deux ans, lorsquʼil voyage), la route pour gagner sʼavère beaucoup plus longue. Surtout quand on encaisse 1.42 but par match dans un environnement qui nʼest pas le sien, et qui demeure hostile aux petits. Dès lors, la randonnée sʼapparente davantage à un périple impossible…

Jouez en ligne avec l’Algo de Paulo !

Enjeu, forme et classement

Difficile de tirer quelconque conclusion au bout dʼune seule journée disputée, mais les dynamiques des deux clubs semblent assez similaires : avec un mercato bien géré et un succès convaincant (3-0 à Monaco pour Lyon, 3-1 contre Bordeaux pour Angers) ponctué de trois buts claqués, tout le monde est en forme. Surtout Jeff Reine-Adélaïde, impliqué sur toutes les réalisations face aux Girondins avant dʼêtre vendu… à lʼOL. Il ne jouera pas ? Dʼaccord, mais il va manquer à lʼentrejeu angevin. Et comme tout est dépeuplé dès quʼun seul être vous manque…

Zone dʼombre

IR-RÉ-GU-LA-RI-TÉ. Voilà un mot que lʼOL connaît bien, lui qui est capable de vaincre Manchester City le mercredi et dʼoublier son jeu contre des équipes françaises de bas de classement le samedi suivant. Les preuves ne manquent pas : la saison dernière, Lyon nʼa pas gagné plus de trois matchs dʼaffilée ni aligné plus de quatre succès consécutifs devant son public. Attention à Angers, aussi : à défaut de sʼimposer à lʼextérieur, le solide Sco a fait du partage de point sa spécialité avec plus dʼun match sur trois sʼachevant sur un nul et 32% sur des cages inviolés (48% de ses points gagnés à lʼextérieur, 26% de victoire pour 37% de défaite… Le tout pour une moyenne de 1.16 point pris en déplacement). Avec 50% de victoire contre cet adversaire direct, les Gones sont dʼailleurs bien embêtés lorsquʼil lʼaccueille. Amis rhodaniens, il est grand temps de remettre les choses à leur place.

Pour rappel, ceci nʼest pas un pronostic mais une prédiction détaillée issue de l’algorithme prédictif l’Algo de Paulo. Vous êtes convaincu ? Tentez votre chance !