Réaction

Malik Vivant (OV) : « Pourquoi ne pas mettre en place un système de play-off/play-down ?

31/03/2020 à 10:37

L'entraîneur de la R1 de l'Olympique de Valence évoque le flou actuel et exprime son idée pour pouvoir mener à bien la saison au niveau amateur...

« Après avoir disputé les deux tiers du championnat, les classements ont un sens »

Malik Vivant : « La FFF a été l’une des fédérations sportives les plus réactives quant à la suspension de toute activité suite aux déclarations du président Macron. Je pense également qu’elle a raison de prendre son temps quant à la suite à donner aux championnats qui va dépendre de l’évolution des recommandations sanitaires à venir et de celles qui viendront après le confinement. Pour ma part, je pense qu’il faut respecter le travail des clubs, des joueurs et des staffs et la plus mauvaise solution serait la saison blanche. Même si nous sommes amateurs, cela représente pour nous 220h d’entraînements (110 séances) et 30 matchs dont 24 officiels sans compter les heures des bénévoles qui œuvrent pour le bien des clubs. Après avoir disputé les deux-tiers du championnat, les classements ont un sens. Nous essayons de garder un lien social avec nos joueurs par les réseaux sociaux tout en leur donnant des programmes d’entraînement variés et adaptés à leurs différentes conditions de confinement.

« Si cette crise nous permet d’être moins individualistes… »

L’idéal serait de terminer les championnats en cours mais si nous n’avons pas matériellement assez de week-end pour terminer d’ici fin juin pourquoi ne pas mettre en place un système de play-off et de play-down comme cela existe dans d’autre sport en fonction du nombre de points obtenus par les équipes par nombre de matchs joués (pour compenser les matchs de retard). Ce système préserverait l’équité de ce qui a été fait depuis le début tout en maintenant les enjeux sportifs de la fin de saison. Il a également l’avantage d’être souple (matchs secs ou allers retours, triangulaires, quadrangulaires…) pour adapter l’organisation aux nombre de week-ends disponibles.
Pour notre part, nous nous adapterons à ce qui sera décidé par la FFF et Noël Le Graët car l’essentiel est que le plus grand nombre de personnes se portent bien au niveau de la santé. Si cette crise nous permet d’être moins individualistes et d’être plus tournés vers les autres, alors elle aura eu un sens… Portez-vous bien ! ».

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟