Foot pro

L1/L2 : les matches maintenus aux horaires prévus mais à huis clos dans les villes sous couvre-feu

14/10/2020 à 20:53

Emmanuel Macron a annoncé un couvre-feu (21h-6h du matin) en Ile-de-France ainsi que dans huit grandes métropoles françaises. A priori, il ne devrait pas y avoir trop d'incidence sur le football professionnel français. Concernant le foot amateur qui va connaître certains bouleversements, nous y reviendrons demain.

La région Ile-de-France ainsi que les métropoles de Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Saint-Etienne, Toulouse et Rouen seront mises sous couvre-feu à compter de samedi (minuit) pour une durée de six semaines, a minima. Ce qui signifie que toute personne dans ces secteurs ne devra pas se trouver en extérieur sauf raison valable et prouvée par attestation, à l’instar du confinement, sous peine d’une amende de 135 euros.

Huis clos total jusqu’en décembre pour plusieurs clubs

Concernant les événements sportifs comme les rencontres de football organisées dans les zones citées, celles-ci se disputeront bien aux horaires prévus sur les calendriers. Mais la jauge de 1000 ou 5000 personnes qui prévaut en fonction des stades volera en éclat à ces occasions pendant au moins six semaines. A titre d’exemple, l’OM, qui pouvait accueillir 1000 spectateurs au Vélodrome, accueillera bien Bordeaux samedi soir (21h) mais dans un Vélodrome vide car forcé au huis clos. Idem pour le derby du Nord entre le LOSC et Lens très attendu au stade Pierre Mauroy, dimanche soir.

Par ailleurs, le foot amateur au sein de la région Ile-de-France et des huit métropoles évoquées plus haut pourrait lui être bien plus perturbé par ces nouvelles restrictions. Nous aurons l’occasion d’y revenir dès demain sur Actufoot.