N1 / NotesJ17

N1. FBBP01 – SC Lyon : les notes des Lyonnais

10/01/2021 à 20:30

En cette nouvelle année, Actufoot a décidé de mettre en place les notes pour les matches de National 1. Découvrez sans plus tarder celles des Lyonnais... (Crédit photo : MTPX Studio Guillaume Montpeyroux).

Les notes des joueurs du SC Lyon après le succès à Bourg-en-Bresse (0-1, Botella sp)

Maxime Hautbois (6). Un match plutôt tranquille pour le portier lyonnais qui a pu compter sur une défense très solide. Il s’est bien couché au sol pour repousser un tir croisé de Quarshie (21e) et a globalement rassuré ses partenaires sur chacune de ses interventions.

Nathan Dekoke (6). Une belle première période lors de laquelle il s’est bien trouvé avec Botella. Moins en vue en seconde période. Sanctionné d’un carton jaune pour une main au milieu de terrain.

Kassim M’Dahoma (7). Positionné dans l’axe, l’international comorien a tout simplement rayonné. Jamais pris en défaut, il a formé une paire très costaud avec Nicolas Seguin.

Nicolas Seguin (c) (7). Comme son partenaire évoqué juste avant, le capitaine du SC Lyon s’est montré impérial, notamment dans le domaine aérien. Nicolas Le Bellec lui avait confié le brassard pour sa première sur le banc et le défenseur lui a montré qu’il pouvait compter sur lui pour l’opération maintien.

Bryan Ngwabije (5,5). Placé dans un rôle de latéral gauche, l’ex joueur d’Andrézieux et de Guingamp a montré sa faculté à être polyvalent. S’il a bien tenu son couloir, son apport offensif a toutefois été plus limité.

Corentin Jacob (6). Titularisé en sentinelle dans le 4-3-3 lyonnais, le milieu prêté par Rodez a effectué un gros abattage pour soulager son équipe. Une grosse intervention défensive pour annihiler une situation adverse qui pouvait être très dangereuse (56e).

Hamadi Ayari (5,5). L’autre élément historique du club avec Seguin aurait pu mieux jouer quelques coups, comme ce contre en début de match où il n’ajuste pas assez bien son ballon pour Tounkara. Son volume de jeu s’est avéré précieux dans la bataille du milieu.

Garland Gbelle (6). Le relayeur dans toute sa splendeur. Impliqué dans les tâches offensives, l’ancien joueur de Cholet a été tout près d’inscrire son deuxième but de la saison. D’abord sur un tir trop enlevé consécutif à un bel enchaînement de la poitrine (27e) puis d’une praline de 35 mètres qui prenait le chemin de la lucarne. Cassara l’a privé d’une réalisation exceptionnelle.

Oumrane Tounkara (6). Par sa grosse activité, Tounkara a bien gêné la défense burgienne et a souvent été dans les bons coups offensifs de son équipe. C’est lui qui lance Rivas sur l’action qui amène le pénalty lyonnais. Remplacé par Jordan Pierre-Charles (88e).

Ivan Botella (7). Un premier acte hyper intéressant. Mobile, juste techniquement comme sur ce superbe reversement de jeu (9e), l’ancien attaquant du RC Strasbourg a trouvé la faille sur pénalty quelques minutes après avoir été tout pris d’ouvrir le score sur un centre de Tounkara. Il aurait aussi pu faire le break  à la demi-heure de jeu. Suppléé par Landry Nomel (77e).

Jonathan Rivas (8). L’homme du match sans aucune contestation possible ! Dès le début de la partie, on a senti que Rivas allait être dans un bon soir. Excellent techniquement, le Lyonnais a donné beaucoup de fil à retordre à la charnière Nirlo-Lacour. Il pousse d’ailleurs le premier à commettre l’irréparable dans sa surface grâce à sa pointe de vitesse. Régulier sur l’ensemble du match où il a à peu près tout réussi, Rivas a même évité un deuxième carton jaune en fin de match qui n’aurait pas été scandaleux. Définitivement son soir.

 

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟