Reprise N2

Naïm Dhib (AS Saint-Priest) : « Très content de pouvoir retrouver la compétition »

18/02/2021 à 16:30

Le milieu de terrain de l'AS Saint-Priest (22 ans) évoque pour Actufoot la perspective d'une reprise du championnat de National 2.

Comment accueillez-vous cette annonce prochaine de la reprise du N2 ?

Je suis très satisfait par cette annonce, je pense que tous les joueurs de N2 le sont aussi. Cela fait quatre mois que nous sommes à l’arrêt, et le football est notre métier pour la majorité. Donc nous sommes très contents de pouvoir retrouver la compétition.

J’aime l’idée des playoffs/playdowns. En France, nous n’avons pas l’habitude de ce type de format où la saison peut se jouer sur un match

Même si nous ne connaissons pas encore les modalités exactes, ce genre d’annonce est toujours bonne à prendre. J’ai aussi une pensée pour les clubs de N3 ou en niveaux régionaux qui n’ont pas la même chance que nous pour le moment.

Sous quel format aimeriez-vous terminer ce championnat ?

J’aime l’idée des playoffs/playdowns. En France, nous n’avons pas l’habitude de ce type de format où la saison peut se jouer sur un match. Cela rajoute de l’intensité et concerne un plus grand nombre d’équipes lors de la fin de cette phase aller.

En plus, l’AS Saint-Priest est 8ème, donc potentiellement qualifiée pour les playoffs

C’est exact. Nous sommes l’équipe qui compte le plus de matches nuls dans cette poule. Donc l’objectif sera de continuer sur notre lancée, en transformant ces résultats nuls en victoires et en ne concédant que peu de défaites, comme lors du début de saison (ndlr : 6 nuls et 1 défaite en 9 matches).

La motivation est moins présente sans matches le week-end

Nous menons souvent au score avant de nous faire rattraper, nous sommes une équipe jeune, qui manque encore un peu d’expérience et de caractère. Et c’est ce sur quoi nous devrons nous améliorer pour la suite de la saison.

Comment vous êtes-vous adaptés à l’absence de matches pendant les semaines d’entraînement ?

Nous avons continué à nous entraîner avec le même rythme mais il est certain que la motivation est moins présente sans matches le week-end. Nous jouions des oppositions le vendredi pour garder le rythme, puis la Coupe de France est arrivée et nous a fait beaucoup de bien.

Le protocole sanitaire en vigueur avant les rencontres de Coupe de France n’est pas trop compliqué à gérer ?

Nous avions des tests la veille et l’avant-veille des matches. Mais cela ne nous dérange pas, les tests sont toujours pénibles mais nous devons nous adapter à cette crise sanitaire très particulière. Nous avons vu que ce protocole était efficace en coupe, alors si nous devons adopter la même stratégie pour le N2 : avec plaisir si c’est la condition pour jouer !

Photo : Sulyvan Manfroi - ASSP

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟