Interview

Ottman Dadoune : « On ne peut plus se cacher »

03/11/2017 à 12:32

L'attaquant du FC Bourgoin-Jallieu (N3), Ottman Dadoune s'est prêté à l'interview sur Actufoot. Au programme, retour sur la Coupe UEFA Régions, le championnat National 3 et le choc au sommet à venir contre Saint-Etienne pour la première place de la poule, et son début de saison sous la houlette de Fabien Tissot, nouveau coach berjalien.

Comment avez-vous vécu votre premier match avec la sélection Auvergne-Rhône-Alpes ?

« On s’attendait à un match difficile, ç’a a été le cas ! On a vécu une première mi-temps compliquée, avec quelques petits problèmes d’automatismes. On a eu du mal à se comprendre tout de suite. La deuxième période fut mieux, même si globalement, on ne va retenir que le résultat. Il y a un super groupe constitué individuellement de très bons joueurs. On rigole bien tous ensemble, il y a de la cohésion, mais il faut apprendre à se connaître sur le terrain. Pour ma part, je ne connaissais que Aziz (Bouzit, son partenaire en club). J’ai essayé de bien faire, mais je dois faire mieux. J’ai en tout cas pris beaucoup de plaisir lors de ce rassemblement »

Il s’agissait d’une parenthèse en ce début de saison mouvementé. A-t-il fallu très vite se remettre en mode championnat, avec le gros déplacement à Saint-Étienne qui se profile ?

« Exactement. On a coupé pendant quelques jours, mais il ne faut surtout pas oublier que la priorité reste le club et ses objectifs. On sait qu’on va être attendus là-bas, on doit confirmer tous les week-end. On ne peut plus se cacher, on va à Saint-Étienne pour faire un résultat »

« Après sept journées, vous êtes toujours invaincus en championnat. Y faites-vous attention ? »

« On y pense, oui et non. On sait que pendant la saison, le groupe ira moins bien, notamment du fait de blessés ou de suspendus. On ne se met pas de pression et on ne se voit pas plus beau qu’un autre. Vu nos bons résultats, on sera l’équipe à abattre. Le coach et nous les joueurs, sommes des compétiteurs, on va évidemment essayer de rester invaincus le plus longtemps possible »

Vous avez inscrit trois des neuf buts de votre équipe en National 3. Comment vivez-vous votre début de saison, à titre personnel ?

« Très, très bien. Je connais bien le groupe, avec qui des liens se sont créés en dehors du football, et c’est super important. Il y a eu un changement d’entraîneur, qui m’a fait jouer et rapidement donné confiance. Et moi, c’est vrai que je marche un petit peu à la confiance du coach. Le mental, je l’ai, mais la confiance d’un entraîneur joue forcément sur ta forme personnelle. Après, cela fait deux matches que j’ai été mis sur le banc. Je sais que je dois faire mieux, je travaille pour cela, et je ne m’inquiète pas pour la suite »

A la vue des stats (9 buts marqués, 3 encaissés en 9 matches), peut-on dire que l’équipe défend mieux que ce qu’elle n’attaque ?

« On a une défense costaud, elle nous fait vraiment du bien de par sa solidité. Devant, on pêche un petit peu dans les derniers choix. Des fois on doit frapper mais on donne le ballon, et inversement. On travaille également beaucoup pour concrétiser devant le but »

Ce week-end, il y a Saint-Etienne – OL, et Saint-Etienne – Bourgoin-Jallieu. Êtes-vous supporter de l’un des deux clubs de Ligue 1 ? Est-ce que votre rencontre dans la Loire a une saveur particulière ?

« Je suis de près l’OL, mais, même sans ça, la motivation y est (rires). On va jouer une réserve professionnelle, composée de très bons jeunes, peut-être même des pros ! C’est le genre de match idéal pour comparer les niveaux, c’est aussi là qu’on voit de quoi on est capable. Il faut hausser son niveau pour gagner ces rencontres »

 

Crédit photo : Le Dauphiné Libéré