InstaViewSaint-Priest

Patrick Gonzalez (Saint-Priest) : « Les décisions ont été prises comme au temps des rois ! »

25/04/2020 à 9:56

Reléguée en National 3 de manière forcée à neuf journées de la fin du championnat par les décisions du COMEX, l'AS Saint-Priest digère mal la pillule. Alors que club rhodanien n'a été relégable qu'à quatre reprises en 21 matches, il s'estime lésé et pas considéré par la Fédération française de football. Patrick Gonzalez, le président de l'ASSP, était avec nous, hier, en direct sur Instagram, pour faire le point sur la situation et les outils de défense utilisés.

Des décisions « prises en oligarchie »

« Nous n’avons jamais été concertés, les décisions ont été prises en oligarchie comme au temps des rois. La FFF est loin d’être une démocratie. Tous les autres fédérations ont écouté leurs clubs, pas la notre. Le relégable d’aujourd’hui n’aurait pas été forcement le même le 23 mai. Si Saint-Priest était descendu à la fin des 30 matchs, je l’aurais accepté, c’est le sport. Nous sommes le meilleur 14e certes, mais je ne souhaite à aucun club de déposer le bilan. »

Silence radio de la Fédération

« Avec un collectif qui regroupe aujourd’hui 3 000 clubs, nous avons envoyé deux courriers à la FFF et un à la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu pour demander de l’aide au foot amateur, nous n’avons jamais eu de réponses. Je ne fais pas tout ça pour moi, je le fais pour tous les clubs. »

L’AS Saint-Priest soutenue par son club partenaire, l’ASSE

« L’ASSE, notre club partenaire, nous soutient dans notre démarche. Nous saisissons ensemble le CNOSF. »

La situation du voisin Hauts Lyonnais

« La situation de Hauts Lyonnais est scandaleuse. La décision de la FFF est honteuse, inventer des règlements après le premier PV est incroyable. »

L’intégralité de l’interview vidéo (13 petites minutes) en vidéo ci-dessous