N3 AURAJ1

Romain Reynaud (Hauts Lyonnais) : « Il n’y a pas de PSG en National 3 »

16/08/2019 à 14:28

A 24h des grands débuts de son équipe en National 3 contre le FC Limonest Saint-Didier au Stade de la Neylière, l'entraîneur des Hauts Lyonnais Romain Reynaud fait le point sur Actufoot. Photo : Claude Essertel - Le Progrès.

Romain, la préparation estivale est désormais terminée . Avez-vous tous hâte d’en découdre ?

Quand on monte, on a forcément envie de jouer ce premier match. Puis la préparation, ce n’est pas ce que les joueurs préfèrent, ils ont envie d’en finir avec ce calvaire (rires). A titre personnel, il y a un peu d’excitation et de la sérénité aussi. L’excitation n’est pas encore tout à fait à son comble, car plus les jours avanceront, plus elle va monter (interview réalisée mercredi). Après, ce n’est que le premier match d’une longue série mais c’est toujours bien de bien commencer surtout à domicile.

Vos productions amicales vous permettent-t’elles d’attaquer ce championnat dans de bonnes pré-dispositions tant sur le plan mental, technique que physique ?

Forcément car on acquiert de la confiance. Et si on perd tous nos matches amicaux on attaque le championnat un peu dans l’inconnu. Là, on a des certitudes même si c’est pas un gage de sécurité non plus puisque la préparation et la compétition sont deux choses différentes. Mais c’est toujours mieux de faire une préparation comme on l’a faite plutôt que l’inverse.

Mais ce sont les premiers résultats qui diront si l’équipe possède bien le niveau National 3…

Bien sûr, après si on perd les trois premiers matches on peut aussi avoir le niveau par la suite. Mais forcément ça commence à compter. Il y a des joueurs qu’on voit davantage quand il n’y a pas trop de pression et d’autres qui se révèlent vice-versa. Si on perd en amical on va dire qu’on s’en fiche un peu. Les mentalités changent sur un match de championnat. On rentre dans le vif du sujet et c’est pourquoi on fait du foot.

Le championnat va débuter fort avec un gros morceau : le FC Limonest Saint-Didier. Comment voyez-vous ce premier rendez-vous ?

(Il réfléchit). Honnêtement, je ne connais pas trop le championnat de N3. Je suis allé voir des matches cet été, et notamment nos premiers adversaires. On a joué contre Vaulx-en-Velin mais notre match a été un petit peu tronqué pour des problèmes extra-football. Je ne sais pas s’il existe un favori mais il n’y a pas de PSG en National 3. On va défendre crânement notre peau lors dès ce premier match contre Limonest. Moi, je n’ai pas de complexe particulier que ce soit Limonest, Bourgoin-Jallieu… on fait partie d’un club qui se situe dans un village de 1000 habitants mais ce n’est pas l’habit qui fait le moine. On était aussi l’an dernier le plus petit village de R1 et on est montés avec mérite. Je n’ai pas forcément d’à priori, on va prendre les matches les uns après les autres même si je sais que c’est une phrase un peu bateau (sourire).

Quels ont été les objectifs fixés avec le président pour cette première saison de N3 historique pour le club ?

Que ce soit à l’intérieur du club ou avec les joueurs, il n’y a pas d’objectif clairement affiché pour la N3. Si on gagne les trois premiers matches, ce sera forcément vers le haut et inversement si on les perd. Même avec le président, pour être entièrement transparent, on s’est dit d’essayerde faire le mieux possible. Si on arrive dixième, ce sera bien, si on termine deuxième, ce le sera aussi. On ne veut avoir de regrets sur rien. On a un objectif qui est par contre clair sur l’équipe 2 qui est de monter en Régional 2. Pour l’équipe première, on souhaite bien évidemment pérenniser le club à l’échelon national et faire grandir le club, ses installations et tout ce qui va autour grâce à cette vitrine de l’équipe une.

Quel est l’état des troupes pour ce premier match ?

J’ai beaucoup d’absents. Deux blessés, un qui est reclassé amateur et qui ne peut pas jouer, quelqu’un de mariage et trois joueurs qui ne sont pas là. Ça fait donc sept titulaires potentiels en moins. Mais ce n’est pas grave, ça fera jouer les autres.  On a un groupe de 24 joueurs et trois gardiens. Je pense qu’au moins 22 d’entre eux peuvent jouer en National 3 donc j’espère que les absents auront tort !

Le mercato des Hauts Lyonnais

Arrivées : Andy Besset (RF42), Mohamed Boussaid (Saint-Priest), Rémy Amieux (Andrézieux), Necime Bounouar (Veauche); Claude Jacquet (US Feurs), Jeannot Dées (entraîneur des gardiens).

Départs : Hugo Sias (Ain Sud), Jerome Jasleire (RF 42).