InterviewR1

Sébastien Dodille : « 70 ans que le FC Lyon n’avait pas évolué au niveau R1 »

11/09/2020 à 13:19

Sebastien Dodille, l'entraîneur du FC Lyon, promu en R1 cette saison, fait le point pour Actufoot avant la réception d'Aix-les-Bains samedi à 18h pour la reprise du championnat.

Quel bilan tirez-vous de cette préparation estivale ?

Notre inquiétude première était de savoir dans quel état nous allions retrouver nos joueurs à la sortie du confinement. D’où notre décision de reprendre tôt, le 10 juin, pour une session de trois semaines d’entraînement avant trois semaines de repos et une reprise le 26 juillet. Ce qui fait une trentaine de séances dans les pattes. C’était l’objectif visé pour habituer les joueurs à une grosse charge de travail et éviter les blessures. La prépa en elle-même a été bonne, les matchs amicaux avaient pour but de bien faire saisir aux joueurs le niveau dans lequel nous allons évoluer cette saison : ses exigences, ses particularités. Il y a déjà eu des choses intéressantes mais la réalité commence ce week-end.

Etes-vous inquiet quant au bon déroulement de cet exercice 2020-2021, sur lequel plane la menace de la crise sanitaire ?

Nous démarrons dans l’inconnue, du fait que nous soyons promus d’abord. Puis nous ne savons pas encore à quelle sauce nous allons être mangés en termes de montées/descentes. Combien y’en aura-t-il ? Il y aura aussi de l’incertitude jusqu’à la veille du match, voire le jour du match, sur le déroulement des rencontres. Il faudra rester focus. Un travail devra être fait sur le plan mental.

« Légitimement nous ne pouvons pas prétendre à davantage qu’un maintien. »

Comment analysez-vous cette poule C de R1 ?

Difficile à dire. En termes de favoris, il y a beaucoup de prétendants au haut de tableau. La poule est hyper relevée. Nous, nous préférons rester humbles : nous savons d’où nous venons. Légitimement nous ne pouvons pas prétendre à davantage qu’un maintien. L’objectif est d’engranger un maximum de points dès le départ et de maintenir le cap que nous nous sommes fixés. Cela faisait 70 ans que le FC Lyon n’avait pas évolué au niveau R1. Nous allons tout mettre en oeuvre pour atteindre le niveau supérieur un jour mais il n’y a jamais de certitude. Tellement d’équipes ambitieuses se sont retrouvées à lutter pour le maintien au final.

Que peut-on vous souhaiter à titre personnel ?

Si on pouvait me souhaiter une chose, ce serait d’obtenir mon DES cette année. Ensuite réussir dans mon club, lui donner satisfaction. Je n’ai pas de plan de carrière établi. Je continue d’apprendre au FC Lyon, j’ai la chance d’être à la tête de l’équipe seniors, c’est déjà un honneur.

« Nous voulons restaurer une dynamique dans la formation. »

Le FC Lyon est réputé pour être un club formateur. Qu’en est-il aujourd’hui ?

C’est ce qui fait la fierté du FC Lyon. Notre équipe seniors est composée en grande partie de joueurs formés au club. Après une phase d’ascension puis de stabilisation, nous abordons une phase un peu plus difficile. Nous développons aujourd’hui un double projet. L’ambition principale est le retour au label élite dans toutes les catégories jusqu’au U20. Tout le club est mobilisé pour y parvenir. Je suis également détaché sur le label jeunes, c’est ma mission principale en tant que salarié du club. Le directeur sportif Sébastien Girard est de retour, tout comme d’autres figures historiques du club. Nous voulons restaurer une dynamique dans la formation. Il va falloir travailler pour retrouver l’élite en U15, accrocher le Régional 1 en U16, remonter en U18… Il n’y pas de recettes miracles.

FC Lyon – Aix-les-Bains FC : samedi 12 septembre, 18h, stade Georges Vuillermet (Lyon 8ème)