N1 / J19

US Concarneau – SC Lyon : les notes et appréciations des Lyonnais

22/01/2021 à 23:42

Pour le compte de la 19e journée de National 1, le SC Lyon a failli réussir un joli coup sur le terrain de l'US Concarneau. Après avoir rapidement ouvert le score sur penalty (5e), les hommes de Nicolas Le Belec croyaient arracher la victoire avant de se faire surprendre dans les arrêts de jeu (1-1). Retrouvez les notes et appréciations des Lyonnais après ce résultat nul.

Les notes des joueurs du SC Lyon

Maxime Hautbois (6) : Il a vécu une première période plutôt tranquille. Souvent sur la trajectoire, les quelques tentatives des joueurs de l’USC en seconde période ne l’ont pas inquiété. Ne peut rien sur le but.

Dylan Brunetton (6) : Pour sa première titularisation cette saison, le jeune lyonnais s’est appliqué à bien défendre. Offensivement, il a tenté d’apporter un plus, mais a manqué de justesse dans le dernier geste.

Nicolas Seguin (c) (6) : La première période a été bien négociée par le capitaine. Après la pause, le SC Lyon a subi davantage, mais Nicolas Seguin est resté solide derrière. Attention toutefois à quelques relances hasardeuses.

Kassim M’Dahoma (7) : Pas grand chose n’est passé dans l’axe ce soir. Ce qui a même obligé l’attaquant de l’US Concarneau à dézoner pour gratter quelques ballons en première période. Un match solide.

Jordan Pierre-Charles (6) : Il ouvre le score sur penalty (5e) après ça on l’a vu beaucoup travailler, défendre, répéter les courses. Remplacé à la 89e par le malheureux Fréderic Bong, qui marque contre son camp sur un de ses premiers ballons du match (90e+3).

Mohamed Fadhloun (6) : Il sauve les siens de l’égalisation sur sa ligne (50e) sur une frappe de Benali. Il a récupéré quelques précieux ballons au milieu de terrain.

Garland Gbellé (5) : Parfois en retard sur ses interventions, il n’a jamais baissé les bras et à multiplié les appels, les courses. Balle au pied, il a su orienter le jeu assez justement.

Matthieu Ezikian (5) : Evite le rouge sur un gros tacle par derrière (10e) où il prend qu’un jaune. Malgré tout, il a poursuivi son gros travail au milieu. Mais a maqué de justement technique notamment sur les relances. A beaucoup permuté avec Corentin Jacob.

Corentin Jacob (5) : Tantôt devant la défense, tantôt un peu plus haut. Lui aussi a beaucoup défendu, a réalisé quelques précieuses interventions mais a manqué de simplicité sur ses relances.

Hamadi Ayari (6) : Dans un rôle pas évident, le Lyonnais a réalisé un gros travail défensif, à couper de nombreuses lignes de passe. A manqué de lucidité par moment. Remplacé à la 66e par Ivann Botella.

Jonathan Rivas (6) : S’il marque peu avant l’heure de jeu (57e), il est certainement l’homme du match, mais la barre vient stopper son ballon une première fois détourné par le portier de l’USC. Seul devant, il a fait ce qu’il a pu et a réussi à mettre le danger sur le but de Concarneau. Il provoque le penalty (4e), trouve des espaces pour se créer quelques situations (31e, 37e) mais a manqué de réalisme. Remplacé à la 66e par Landry Nomel.

Nicolas Le Bellec (coach, 5) : Il n’était pas loin de réussir un joli coup. Jusqu’à l’entrée de Benali à la pause, son équipe était bien en place. Malgré quelques contres, mal négociés, les Lyonnais ont trop reculé et permis à l’USC d’y croire jusqu’au bout. Ses changements n’ont pas eu l’apport escompté.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟