N1J21

US Créteil-Lusitanos – SC Lyon : les notes et appréciations des Lyonnais

23/02/2021 à 22:13

Le Sporting Club de Lyon se déplaçait à Créteil ce mardi pour affronter le 8ème de N1 à l'occasion de la 21ème journée du championnat. Découvrez les notes et appréciations des joueurs lyonnais concoctées par la rédaction Actufoot.

Le Sporting Club de Lyon se donne un peu d’air

Excellente opération des hommes de Nicolas Le Bellec sur la pelouse de l’US Créteil-Lusitanos ce soir ! En imposant progressivement leur emprise sur la possession, les Lyonnais repartent logiquement avec les trois points grâce à un chef d’oeuvre du latéral gauche Nathan Dekoke (0-1, 57′) et la 3ème réalisation de Jonathan Rivas sur un contre dans les arrêts de jeu (0-2, 92′). Le SC Lyon remonte provisoirement au 16ème rang du championnat en engrangeant un succès qui fera, à n’en pas douter, beaucoup de bien sur le plan mental.

Les notes et appréciations des Lyonnais après US Créteil – SC Lyon

Maxime Hautbois (6) : rarement inquiété, le portier lyonnais a pu participer à la construction en relançant souvent par du jeu court. Un vrai libero ce soir.

Diaby Doucouré (6) : généreux dans l’apport offensif, la recrue hivernale au poste de latéral droit a été moins en vue en seconde période. Ce qui ne l’a pas empêché de délivrer une merveille de passe décisive sur une ouverture dans la diagonale pour Rivas.

Frédéric Bong (6) : le patron de la défense lyonnaise a rendu une copie très propre ce soir. En faisant parler son physique de déménageur dans les duels, il a rassuré dans les moments chauds et permis aux siens de poser le pied sur le ballon. Remplacé par M’Dahoma (75′).

Nicolas Seguin (c) (6) : le capitaine lyonnais a joué sereinement. Libre à la relance, il a été l’une des premières rampes de lancement du jeu lyonnais ce soir.

Nathan Dekoke (8) : le latéral gauche a livré une prestation sérieuse dans ses efforts défensifs comme dans l’apport offensif en étant dans tous les bons coups. Mais que dire de son chef d’oeuvre de la 55ème minute ?

Matthieu Ezikian (7) : le métronome franco-arménien a su se rendre disponible entre les lignes dans une position résolument tournée vers l’offensive. Sa technique fine a fait des différences et il aurait pu ouvrir le score de la tête en première temps.

Garland Gbellé (6) : moins en vue en seconde période, quand le jeu penchait plutôt à gauche, il a livré une prestation pleine de justesse technique, sans fioritures ni éclats.

Mohamed Fadhloun (7) : le milieu a souvent mis son équipe dans le bon sens sur des ouvertures et des déviations bien senties. Un vrai patron dans l’entrejeu.

Corentin Jacob (6) : plus discret que ses coéquipiers au milieu, il n’a pas démérité pour autant. Généreux dans le replacement défensif et à l’initiative de combinaisons intéressantes avec Dekoke.

Hamadi Ayari (7) : intelligent dans l’orientation du jeu, le milieu a fait parler sa vista dans le jeu court comme dans le jeu long. Un rouage essentiel des sang & or ce soir, comme souvent cette saison.

Landry Nomel (7) : aligné en lieu et place de Jonathan, l’attaquant de ans a réalisé un immense travail  de sape à la récupération et a mis son équipe dans le bon sens à plusieurs. Remplacé par Jonathan Rivas (80′), qui a parachevé le succès avec le but du break dans les arrêts de jeu.

Nicolas Le Bellec (7) : le technicien lyonnais a vu juste ce soir. Pas facile de remobiliser les troupes après un revers cinglant à domicile face à Orléans. Mais les changements opérés et le discours ont, semble-t-il eu des répercussions radicales sur le onze ce soir.

Photo : SC Lyon - Thomas Hernu

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟