Réforme des championnats

Les présidents de Ligue 2 contre le passage d’un championnat à 18 clubs

17/05/2021 à 18:35

À travers un communiqué, les présidents de Ligue 2 ont fait part de leur mécontentement vis-à-vis de la proposition d'une Ligue 1 et de la Ligue 2 à 18 clubs au lieu de 20.

Non c’est non. Si Vincent Labrune, le président de la LFP peut compter sur le soutien de la majorité des dirigeants des clubs de Ligue 1 ce n’est pas le cas de ceux de Ligue 2. Les présidents des équipes de seconde division font front commun face à cette reforme. Pour rappel, la LFP, pour la saison 2022-23 voudrait mettre en place une Ligue 1 – Ligue 2 à 18 clubs au lieu de 20 et mettre en place la L3 à la place de la N1 avec également 18 équipes.

Très loin de trouver un accord…

Les explications de la LFP n’ont pas arrangé les choses. À travers ce communiqué, les patrons de Ligue 2 en plus de s’interroger sur les réelles motivations de cette reforme dénoncent également un réel manque de communication : « Si lors de ces discussions, il est apparu que nous étions ouverts au dialogue, beaucoup de présidents s’interrogent sur les réelles motivations de cette transformation aussi rapide. Il y’a eu  problèmes de communication entre les collèges L1, L2 et la LFP, qui ont conduit à diffuser des informations parcellaires et erronées qui ne reflétaient en aucun cas la teneur des discussions en cours, notamment en ce qui concerne le format de la L2 et de la position des clubs à ce sujet». À l’heure actuelle, un accord entre les deux parties ne semble pas d’actualité :«A ce jour, les informations et les arguments développés, l’absence d’informations précises sur les positions des diffuseurs à notre égard sur la saison prochaine, et la méthode employée ne permettent pas dans des délais aussi courts à l’ensemble des clubs de L2 de se déterminer favorablement vers la modification du format des compétitions ».