N1 / J18

QRM – Le Mans : les notes et appréciations des Manceaux

15/01/2021 à 20:45

Après une belle série, Le Mans est tombé sur un os et s'incline sur la pelouse de QRM (2-0) lors de la 18e journée du championnat de National 1. Retrouvez les notes et appréciations des Manceaux.

Pierre Patron (5) : Il ne peut pas grand chose sur le premier but où il anticipe le centre (25e). Il perd son duel sur le second face à Sangaré (57e). Par la suite, il a su rester vigilant sur la tentative de Dadoune (75e) et intercepte un centre dangereux de Bahassa (84e).

Bendjaloud Youssouf (6) : C’est clairement un des joueurs clés de Didier Olé-Nicole. Il est actif sur son côté, n’hésite à multiplier les montées sans jamais oublier de faire le repli défensif. Sa bonne prestation n’a pas pu empêcher Le Mans de s’incliner.

Logan Costa (3) : Il a touché de nombreux ballons en première période notamment. Sa puissance l’a souvent aidé à rapidement se projeter vers l’avant. Malheureusement, on peut difficilement omettre qu’il est impliqué sur les deux buts de Quevilly Rouen. Sur le premier, il contre le centre de la poitrine et trompe Patron qui avait anticipé un ballon dans les 6 mètres (25e). Sur le second, il récupère un bon ballon et part à grandes enjambés vers l’avant, mais pousse bien trop loin son ballon qui est récupéré par Sangaré. Il laisse alors un trou béant en défense (57e).

Jérémy Choplin (cap) (4) : Il a vécu un match difficile. Il a peiné face aux mouvements incessants de l’attaque de QRM.

Olivier Veigneau (5) : En première période, il a peiné défensivement face à la vivacité de Bahassa. Offensivement, ses centres ont souvent manqué de justesse.

Durel Avounou (4) : 20 premières minutes intéressantes avant de disparaître petit à petit. Un match sans ce soir.

Ibréhima Coulibaly (6) : Pendant un quart d’heure, il était partout sur le terrain. Une débauche d’énergie incroyable. Il a répondu au défi physique au milieu de terrain. Il aurait même pu égaliser avant la pause, mais sa tête a fui le cadre (45e). Touché sur le dernier ballon de la première période, il cède sa place à la pause à Julien Bègue (4). Beaucoup d’imprécisions pour le Manceaux, il n’a pas semblé pouvoir rentrer dans le match.

Maxime Bernauer (7) : Comme Coulibaly, il a couru, récupéré (beaucoup) des ballons et a été le point de départ des offensives mancelles. Il a livré une prestation de qualité. Remplacé à la 70e par Makan Aiko.

Billal Brahimi (6) : Il a tenté d’apporter de la percussion. En permanence en mouvement, il ne s’est pas caché et a réclamé de nombreux ballons. Mais quelques maladresses techniques dans le dernier geste ne lui ont pas permis d’apporter constamment le danger devant. Il n’était pas loin de réduire le score dans le dernier quart d’heure, mais sa tentative a frôlé le cadre (73e).

Georges Gope-Fenepej (5) : Trop brouillon et inconstant ce soir pour apporter un plus à l’attaque mancelle. Il n’a que rarement combiné avec Gimbert.

Ghislain Gimbert (4) : Seul devant, il est le premier à se mettre en action avec une reprise de volée au-dessus de la cage de Lemaitre (11e). Mais esseulé, il n’a pas réussi à peser sur la défense de QRM. Un match ingrat où il a beaucoup couru derrière le ballon et fait de nombreux appels. Sans succès.

Didier Ollé-Nicole (coach) (4) : Son équipe avait choisi de prendre le contrôle du jeu. Un coup du sort en première période a mis a mal ses plans. Il n’a jamais semblé en mesure de trouver la clé pour transpercer l’arrière-garde de Quevilly Rouen.

Crédit photo : Le Mans FC / Twitter

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟