NationalJ20

SC Bastia – Le Mans FC : les notes et appréciations des Manceaux

08/02/2021 à 21:17

C'était une bien belle affiche sur le papier pour lancer cette 20ème journée de National. Le leader Bastia recevait le 4e Le Mans FC qui restait sur une belle dynamique depuis début janvier avec neuf points pris en quatre rencontres.

Le National reprend ses droits après la Coupe de France. Le calendrier du N1 a été modifié par la reprise de la compétition centenaire. Le match du soir devait initialement être en clôture de la 20ème journée mais se retrouve en ouverture puisque les matches, prévus vendredi dernier, se joueront demain. Ce sont les Corses qui font la belle opération malgré une première période compliquée, dominée par les visiteurs. Les Manceaux, dangereux mais inefficaces, ont baissé de rythme en seconde période en laissant beaucoup d’espace aux rapides attaquants de Mathieu Chabert. Mais c’est sur une suite de corners que les locaux vont ouvrir le score par Diongue (61e). Quatrième, Le Mans est désormais relégué à treize longueurs de Bastia et devra certainement viser la 3ème place pour espérer remonter en Ligue 2 en fin de saison.

Les notes des Manceaux

Pierre Patron (6) : Que peut-on lui reprocher ce soir ? Pas grand chose. Il n’a quasiment pas été inquiété en réussissant ses interventions avec de belles anticipations mais il cède sur un corner de Salles-Lamonge, récupéré par Diongue (61e). Que c’est dommage pour les Manceaux…

Olivier Veigneau (5) : Malgré un début de match un peu timide, il a ensuite multiplié les interventions défensives et s’est montré combattif. Il est pas loin de délivrer une passe décisive à Krasso (25e) qui est trop tendre dans sa frappe. Il a été bien aidé par son capitaine et les replis de Donisa.

Jérémy Choplin (c) (7) : le capitaine s’est montré très solide, il a multiplié les gestes défensifs pour maintenir les siens dans la partie.

Logan Costa (6) : le défenseur central prêté par Reims a été une nouvelle fois costaud. Des interventions propres, il a souvent aidé Youssouf pris de vitesse dans son dos.

Bendjaloud Youssouf (4) : des pertes de balle liées au pressing corse, il est souvent pris dans son dos par un remuant Kherbache entré en jeu à la place de Schur. Quelques récupérations de balle mais des centres imprécis, sans danger pour la défense corse.

Hamza Hafidi (6) : belle activité au milieu de terrain. Malgré une inattention au 30m qui aurait pu coûter cher, il a montré de la combattivité et est à l’origine de beaux mouvements. Il cède sa place à Maxime Bernauer (75e).

Ibréhima Coulibaly (6) : lui aussi a réalisé une belle partie, avec des interventions défensives décisives.

Durel Avounou (6) : il se procure une superbe occasion après un joli mouvement en une touche de Hafidi mais sa frappe enroulée passe à gauche du but de Vincensini. Il a été pressant avant d’être remplacé par Makan Aiko (72e).

Julio Donisa (5) : de bons retour défensifs pour aider Veigneau, moins de présence offensive malgré quelques situations et un peu de pressing. Son apport offensif a manqué aux Manceaux dans cette partie assez fermée, puis un peu plus animée en seconde période.

Jean-Philippe Krasso (5) : Un timide début de match pour l’attaquant qui fait ses débuts en National. Prêté par l’AS Saint-Etienne en toute fin de mercato hivernal, il se procure une très grosse occasion aux 6 mètres suite à un centre de Veigneau. Après un bel enchaînement, il écrase sa frappe et facilite l’arrêt de Vincensini (25e). Il a pesé un peu sur les défenseurs corses avec son jeu dos au but mais a fait quelques approximations. Remplacé par Mathieu Gimbert (75e).

Billal Brahimi (5) : remuant sur son côté droit mais peu dangereux, le joueur prêté par Reims a été bien pris par les défenseurs corses. Malgré des mouvements intéressants, il n’a pas réussi à peser suffisamment pour amener les siens à obtenir un meilleur résultat.

Didier Ollé-Nicolle (5) : Son équipe aurait pu faire un gros coup ce soir et s’installer sur le podium mais elle a manqué de réalisme notamment en première période. Un choix osé avec la première titularisation de Krasso qui manquait cruellement de confiance. Des changements peut-être un peu trop tardifs, et une équipe déséquilibrée, moins bien physiquement dans le second acte. Combattive, elle n’a pas encaissé le second but mais a eu du mal à se procurer des occasions franches dans les 45 dernières minutes.

Photo : SC Bastia

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟