N3 AURAAccession

Et si le leader de N3 Auvergne-Rhône-Alpes venait à refuser la montée en N2 ?

24/04/2019 à 9:21

C'est une question qui devrait prendre de l'ampleur ces prochains jours ! Chamalières, actuel leader de la poule N3 Auvergne Rhône-Alpes pourrait refuser son accession en cas de montée en National 2, comme révélé par nos confrères de Sports-Auvergne. Des clubs comme Ain Sud et le GFA Rumilly-Vallières pourraient en profiter... Explications.

Le FC Chamalières n’était pas programmé pour être en tête de National 3 après 22 journées, reconnait humblement le président du club, Didier Chastang, à nos confrères de Sports-Auvergne. Questionné sur une éventuelle accession en National 2, le boss du club auvergnat a semble-t-il pour l’instant fermé la porte. « Sur le plan financier, dans l’état actuel des choses, c’est non. Je serai dans l’obligation de refuser l’accession. Je répète : dans l’état actuel des choses. Le club n’est pas armé financièrement pour aller au-­dessus. Au niveau des infrastructures, il y aurait aussi pas mal de petites choses à régler. Refuser une montée, ça serait évidemment compliqué à tous les niveaux dans le club. Pour moi aussi naturellement.» Avec un budget de 184 000 euros, Didier Chastang estime devoir a minima doubler son budget (350 000 euros) pour se présenter à l’échelon supérieur. Une réunion avec les élus de Chamalières prévue prochainement devrait en dire plus sur l’avenir du club et de son équipe fanion. Le GFA Rumilly-Vallières, promu dans la division mais non moins ambitieux, et Ain Sud, qui ponctue sa deuxième saison au cinquième niveau français, sont les deux structures en embuscade pour en profiter. A moins que le titre et la montée ne se jouent finalement sur le terrain…