CA YenneD3

Sébastien Moiroud : « Il faudra compter sur nous »

12/10/2017 à 14:47

Arrivé cet été sur le banc yennois, Sébastien Moiroud revient sur le début de saison effectué par son équipe, et évoque les objectifs du club cette saison ...

– Que retenez-vous de la victoire obtenue sur le terrain de l’AS la Bridoire (3-1) ce dimanche ?

– C’est une belle victoire, obtenue chez un adversaire qui nous posait des problèmes depuis de nombreuses années notamment chez lui. Je dirai même que ce match doit nous servir de référence, au niveau de l’envie, de l’état d’esprit, du caractère affiché, qui nous ont permis de nous imposer, et de nous positionner en haut de tableau. Cette saison, il faudra compter sur le CA Yenne.

– D’une manière générale, comment jugez-vous le début de saison réalisé par votre équipe ?

– Il est satisfaisant, malgré la lourde défaite (1-6) concédée sur le terrain de la JS Chambéry (2), qui pour moi, est une équipe au-dessus du lot à ce niveau, et qui fait office de grandissime favorite dans la course au titre. Mais sait-on jamais …

– Quelles sont, selon vous, les forces et les faiblesses de votre groupe ?

– Lors de la reprise, le groupe seniors était clairement scindé en deux, avec l’équipe fanion d’un côté, et la réserve de l’autre. Ma première mission a été de créer un groupe homogène d’une quarantaine de joueurs où la concurrence devait jouer, lors des entraînements notamment, et des matchs. On se doit d’être compétitifs à tous les niveaux, et pour y parvenir, il faut de l’assiduité et du travail. Le groupe est jeune, et affiche un bon état d’esprit. Il est parfois difficile d’imposer ses idées mais j’y travaille. La jeunesse et une certaine inexpérience peuvent bien sûr parfois nous jouer des tours, mais on dispose, avec Romain Sonot et Joan Rebelo Mateus, de deux tauliers dans le groupe qui sont là pour recadrer et guider les jeunes.

– Qu’en est-il de l’objectif du CA Yenne cette saison ?

– L’objectif, c’est la montée en D2, puis à moyen terme en élite départementale. Mais chaque chose en son temps. Le principal est de pouvoir garder nos jeunes joueurs pour qu’ils restent du bon côté du tunnel du chat. On doit pour cela continuer à former. Pour finir, je voudrais avoir une pensée pour nos seniors 2 qui chaque dimanche, mouillent le maillot pour défendre les couleurs du CA Yenne avec fierté. Des couleurs chères à mon coeur, mais également à ceux de tous les coachs, éducateurs, joueurs, membres du bureau et fidèles supporters du club.