Interview N2 (C)

Fatsah Amghar (GFA Rumilly Vallières) : « Nous sommes dans les temps »

23/10/2020 à 14:55

L’entraîneur du GFA Rumilly Vallières Fatsah Amghar fait le point sur le début de saison réalisé par son équipe en N2, et évoque les échéances à venir, notamment celle de ce samedi soir (18h) sur le terrain du Marignane Gignac FC …

Fatsah Amghar, quel regard portez-vous sur le début de saison réalisé par votre équipe en National 2 ?

Globalement, il est satisfaisant. Notre bilan comptable est équilibré, avec deux victoires, deux nuls et deux défaites. Notre bonne préparation nous avait donné de la confiance. Nous sommes dans les temps de passage concernant notre objectif de maintien. Le seul bémol, c’est le revers concédé à domicile lors de l’ultime journée contre Saint-Priest (2-4), mais d’une manière on est plutôt content.

Quelles ont été jusque là les forces du groupe ?

On est dans la lignée des saisons précédentes. Même si des joueurs sont arrivés et que le groupe a un peu évolué, on est un vrai collectif. Les joueurs travaillent les uns pour les autres. Il y a une vraie solidarité qui se dégage. Notre état d’esprit reste notre principale force. Concernant l’animation offensive, c’est plutôt encourageant. On propose du jeu, et on marque à chaque match. Surtout, on a su garder nos principes sans se soucier du niveau ni de l’adversaire. On fait en sorte de pratiquer un football attrayant. 

Sur quels axes convient-il principalement de travailler actuellement ?

Indéniablement, on doit encore travailler pour trouver notre équilibre, afin de concéder moins d’occasions. On doit aussi commettre moins d’erreurs, qu’elles soient individuelles ou collectives. Il faut qu’on soit capables de gommer ces choses-là, car le bémol actuellement, c’est qu’on encaisse trop de buts.

Votre équipe a été récemment impactée par de nombreux cas de Covid. Comment avez-vous géré cette période ?

Cela a été bien évidemment une période délicate à gérer. Sans que ça constitue une excuse, on a pu s’apercevoir que l’équipe a eu des moments difficiles suite à ça. Il a fallu qu’on fasse preuve de solidarité au niveau de l’ensemble du club pour gérer au mieux cette période. Il a fallu s’adapter à la situation. Mais désormais, c’est derrière nous. On a trouvé un groupe au complet et une certaine fraîcheur aussi. 

Comment abordez-vous la série de matchs à venir, à Marignane d’abord puis à Jura Sud ensuite ?

Avec deux matchs en quatre jours, il va falloir gérer au mieux l’effectif. Nous affrontons deux concurrents directs au maintien, il s’agit donc de deux rendez-vous importants pour la suite. Si on veut distancer ces équipes, il nous faut des points. L’objectif sera de tout faire pour aller chercher la victoire, même si c’est toujours le scénario du match qui dit si un score de parité constitue ou non un bon résultat. En tout cas, l’objectif minimum sera de ramener un point.