U19R1

Gilbert Zoonekynd (Thonon Evian FC) : « Un projet raisonnablement ambitieux »

04/02/2019 à 11:57

Pour son premier match officiel, Gilbert Zoonekynd est revenu sur la victoire de son équipe à l'extérieur Villefranche FC (0-1). Une rencontre commentée par le coach, qui a livré ses premières impressions sur le banc. Il confie également un mot quant à son nouveau club, un environnement où il n'est pas étranger...

Comment avez-vous jugé la prestation de vos joueurs lors du match de ce week-end ?

On marque grâce à notre buteur, Thomas Anthos. Je suis évidemment satisfait du résultat ou on a effectué une première mi-temps convenable et plutôt bien menée contre cette équipe de Villefranche. En seconde période, l’adversaire a mis davantage d’intensité et d’impact, ce qui nous a gêné dans la remontée du ballon. Nous avons fait preuve de beaucoup de solidarité pour garder un vrai bloc, malgré quelques ballons de contres mal exploités. Nous avons finalement concédé que peu d’occasions, même lorsqu’on a été mis en difficulté.

Quelles ont été vos impressions, après la rencontre, mais surtout depuis votre prise de poste en tant qu’entraîneur de Thonon Evian ?

Depuis deux semaines, mes joueurs sont très attentifs à l’entraînement, à l’écoute et me montrent qu’ils ont envie de bien faire. Cependant, l’éducateur peut avoir toutes les ambitions possibles, c’est le groupe qui doit pouvoir amener les réponses sur le terrain. Mes joueurs ont conscience que notre classement ne reflète pas le réel niveau de notre équipe. On effectue un travail indispensable la semaine pour passer dans les meilleures conditions l’examen hebdomadaire, à savoir le match du week-end. L’objectif collectif est de se rapprocher le plus rapidement possible du premier tiers, même si ça peut aller très vite dans les deux sens.

Pourquoi avez-vous décidé d’accepter ce challenge à Thonon en cours de saison ?

Parce qu’il y a des gens que je connais bien. Bryan Bergougnoux, Olivier Chavanon… qui me connaissent aussi, et qui ont réussi de belles choses dans le football professionnel, à Chateauroux, Servette ou encore à Clermont. Ce contexte général était pour moi une garantie d’expérience, mais également de confiance au sein d’un projet ambitieux. Je pense que l’environnement a été une source de motivation supplémentaire afin de m’inscrire dans le projet.