National 2Entretien

Abess Ousfane (Football Club 93) : « On sait que les saisons ne se ressemblent pas »

03/08/2020 à 18:30

Après avoir disputé leur premier match amical chez la réserve du Paris FC évoluant en N3 (2-2), nous avons réalisé un entretien avec le co-entraîneur du FC 93 (ex-AF Bobigny), Abess Ousfane.

La reprise de la saison 2020-2021

« Nous avons repris le 13 juillet avec un effectif renouvelé à 85% en raison des nombreux départs, avec la saison dernière de haut niveau nous n’avons pas su rivaliser financièrement avec les autres équipes. On savait très bien que l’on allait perdre beaucoup de joueurs, avec des départs vers le National 1 et 2, en y ajoutant les garçons que l’on a pas voulu conserver dans l’effectif. Nous avons donc fait un recrutement assez conséquent, avec beaucoup d’arrivées de joueurs au profil revanchard qui avaient envie de se montrer avec nous. C’était aussi l’occasion de donner la chance à des éléments qui étaient en situation difficile la saison passée, ce qui nous a amené à prendre des garçons motivés avec une très bonne mentalité pour pouvoir travailler dans la sérénité. On sait très bien que la saison risque d’être difficile, on ne se le cache pas car lorsque l’on renouvelle un effectif de façon aussi conséquente il y a des automatismes à acquérir et une cohésion de groupe à créer. On travaille dans ce sens avec Himed Hamma pour pouvoir réussir cette saison. »

Le premier match amical contre le Paris FC (2-2)

« C’était notre premier match de préparation, après avoir fait une opposition interne suite à un désistement d’une équipe de Province. On a réalisé un match plutôt correct avec des joueurs assez fatigués comme nous avions eu deux grosses semaines de préparation athlétique avec Julien, notre prépa’ physique. C’est la première rencontre, il y a beaucoup de réglages à faire logiquement. On s’y attache maintenant pour être le plus compétitif possible lors de notre premier match de championnat prévu fin août contre l’AJ Auxerre. »

Une nouvelle saison qui ne sera pas de tout repos

« Nous avons réalisé une très grosse saison en ne se connaissant pas tous au départ. Me concernant, je suis venu travailler en collaboration avec Himed en étant en binôme sur le poste. Ceci avec sérénité et confiance en essayant de mettre en place des choses censées et simples afin de créer une vraie dynamique de groupe, en donnant leur chance à beaucoup de jeunes joueurs. Nous avons fait une très grosse saison dans un championnat difficile, en ayant deux équipes de qualité comme Bastia ou Sedan, dans un autre groupe on aurait peut-être eu l’occasion de viser la première place. On sait que les saisons ne se ressemblent pas, c’est pour cela que l’on s’attend à une saison plutôt compliquée… Mais, on a le temps de travailler avec de la sérénité et mettre au point notre méthodologie, en étant exigeant avec les joueurs et nous-même bien évidemment. Je tiens ainsi à remercier tout le staff technique comme Himed, Julien le préparateur physique, Benji l’ostéopathe, Zaher le kiné, Mamadou le président, Mohamed le dirigeant, Siné, Kevin, le vice-président et j’en oublie mais il y a eu véritablement un gros travail collectif. Celui-ci nous a permis de réussir cette saison et de se sentir forts, notre priorité était d’être compétitif. Je ne connaissais pas le club personnellement, mais je peux vous dire que j’ai été accueilli avec sincérité. Pour cela, nous savons avec Himed que l’on aura des difficultés durant cet exercice, nous restons toutefois confiants en notre travail. »

Le parcours à titre personnel d’Abess Ousfane

« Cela fait quinze ans que j’entraîne chez les séniors, je suis un ancien joueur professionnel arrivé à Bobigny en ayant contact avec Himed. On s’est tout de suite compris par rapport à ce que l’on voulait faire ensemble. Je suis très content d’être dans ce club qui, pour moi, peut générer beaucoup de choses à l’avenir. Il y a beaucoup d’envie et de plaisir de se retrouver, le plus important étant de pérenniser l’équipe fanion et de développer l’académie. Ce qui est donc important est de maintenir l’équipe une en National 2, pour dans un court ou moyen terme s’installer dans un championnat national. C’est tout cela qui fait que je crois en ce club, je sais que nous les entraîneurs sommes juste de passage en général mais on essaie de laisser la meilleure trace possible. J’espère que l’on réalisera une belle saison, je suis persuadé que l’on peut réussir cela mais il va falloir travailler et aussi se renforcer, ayant des manques connus à certains postes qui nous permettront de stabiliser l’équipe. »

Propos recueillis par Farid A.