Actu

Accusée d’homophobie, l’US Alfortville tape du poing sur la table !

24/02/2020 à 17:01

L'US Alfortville, par la voix de sa direction, a publié une lettre ouverte suite aux accusations d'homophobie dont le club a fait l'objet sur les réseaux sociaux.

La lettre ouverte de l’US Alfortville :

J’attire l’attention de chacun sur l’accusation des plus infamantes que l’US ALFORTVILLE FOOTBALL et sa direction ont subi ce samedi.

Sans aucun fondement, Monsieur Stéphane Exposito est venu accuser sur la page de l’US ALFORTVILLE FOOTBALL, l’intégralité de la direction de notre club d’être « des homophobes ».

Nous avons fait le choix d’user de notre droit de réponse pour les raisons qui suivent.

Monsieur Exposito n’est pas un simple anonyme sur les réseaux sociaux, il est le mari du député de notre circonscription qui est lui-même candidat tête de liste du parti socialiste sur notre commune, Monsieur Luc CARVOUNAS.

L’engagement militant de Monsieur Exposito ne fait aucun doute puisqu’il est ancien chef de cabinet d’Harlem Désir et membre actif du parti socialiste.

Il bénéficie d’une position et d’un écho qui nous imposent une réponse immédiate et circonstanciée à la hauteur de l’enjeu et du préjudice que risquent de causer ce chantage à l’homophobie à l’US ALFORTVILLE FOOTBALL, dont nous défendons l’honneur.

Nous rappelons que l’US ALFORTVILLE FOOTBALL est une association sportive, à but non lucratif régie par la loi de 1901.

L’US ALFORTVILLE FOOTBALL réunit plus de 650 licenciés, de 5 À 74 ans, de toutes origines, religions et orientations sexuelles confondues.

Depuis 1968 l’US ALFORTVILLE promeut le vivre ensemble à travers le football. Notre association véhicule auprès de la jeunesse les valeurs de tolérance, d’ouverture et enseigne le respect de la différence.

L’US ALFORTVILLE FOOTBALL combat sans relâche toute forme discrimination, qu’elle soit liée à l’orientation sexuelle, la couleur de peau, l’origine ou encore la confession.

En tant que Président de l’US ALFORTVILLE FOOTBAL, mon engagement de combattre, l’homophobie, le racisme, l’antisémitisme et l’islamophobie demeure et demeurera sans faille.

Néanmoins nous ne sommes pas dupes.

Cette attaque contre l’US ALFORTVILLE FOOTBALL est liée aux récents choix politiques de notre directeur Monsieur Abdoulaye DIAKITE qui a intégré la liste de Monsieur Jonathan ROSEMBLUM candidat aux élections municipales à Alfortville.

Il s’agit d’une tentative d’exercer une pression sur le club et d’obliger Monsieur Abdoulaye DIAKITE (fondateur d’Unité Citoyenne) à renoncer à ses engagements politiques.

Si l’US ALFORTVILLE FOOTBALL est une association, neutre et apolitique, elle respecte les choix et convictions de chacun de ses membres et ne tenterai d’influer en aucune manière sur le choix libre et éclairé de Monsieur Abdoulaye DIAKITE.

En pratiquant ce chantage de pure politique politicienne, Monsieur Exposito se déshonore.

D’une part il dessert la cause pour laquelle il prétend combattre et d’autre part se rend coupable d’un délit de diffamation sanctionné sur le plan pénal par la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881.

Nous souhaitons croire que Monsieur Exposito a agi sous le coup de l’émotion et nous n’envisageons pas en l’état de donner des suites judiciaires à ce dossier.

Néanmoins, puisqu’il nous en donne l’opportunité, nous proposons à Monsieur Exposito et à tous ceux que cela intéresse, d’ouvrir une discussion sur les discriminations dans le Football qui, compte tenu de notre activité, est un engagement qui tient naturellement à cœur à l’US ALFORTVILLE FOOTBALL.

La Présidence de l’US ALFORTVILLE FOOTBALL