Décla'

Ahmed Bouajaj (Ligue Paris) : « Permettre, même tard, que soient tenus les tournois »

07/04/2020 à 14:02

Dans la Newsletter n°3 de la Ligue de Paris Ile-de-France, le secrétaire général (à gauche sur la photo) est notamment revenu sur le fonds dédié au foot amateur en cette crise et les aides de l’instance francilienne. Extrait.

Ahmed Bouajaj : « La Ligue n’a pas attendu cette crise pour mettre en place un dispositif de solidarité à l’égard de ses clubs. Créé en 2014, ce fonds abondé en grande partie grâce aux partenaires de notre institution est doté aujourd’hui de 400 000 euros qui profite aux clubs les plus modestes, les plus engagés dans le développement des pratiques ou même ceux qui connaissent des accidents de parcours. En ce qui concerne le dispositif annoncé par la FFF, il est aujourd’hui à l’état de principe. Il convient d’en arrêter dans les semaines à venir le montant de la dotation et les modalités de redistribution. Il devra bénéficier aux clubs qui auront sincèrement subi les effets de la crise actuelle. Ce fonds est un des sujets très discutés lors des réunions des Présidents de Ligue et l’on peut compter sur Jamel Sandjak et une très grande majorité de ses collègues pour défendre au mieux la position des clubs amateurs. J’aimerais ici évoquer un point particulier lié aux finances et à la fin de saison. Cette période est traditionnellement l’occasion pour les clubs, en particulier les plus modestes, de pouvoir organiser des tournois qui constituent une source de revenus non négligeable avec la mise en avant de leurs partenaires notamment. Dans cette perspective et si les compétitions ne peuvent repartir après plusieurs semaines d’arrêts, nous souhaitons que tout soit fait pour permettre, même tard, que soit tenu ce type de manifestation, ce qui par ailleurs permettrait de clôturer la saison sur une note optimiste. » Lire la Newsletter n°3 de la Ligue de Paris Ile-de-France dans son intégralité.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟