National 3ITW

Cédric N’Koum (PSG B) : « J’ai un peu morflé physiquement en début de saison »

10/12/2019 à 17:17

10 ans après avoir quitté son club formateur, Cédric N’Koum a signé son retour au Paris Saint-Germain l'été dernier. Le milieu offensif de 30 ans passé par Créteil et le Red Star apporte son expérience au sein de l'équipe National 3 du club de la capitale. Après plusieurs mois à Houilles en Régional 2, il retrouve le niveau National...

Quel est votre point de vue sur le parcours de l’équipe en championnat après 11 journées de National 3 ?

Il est plutôt pas mal dans la mesure où on a eu du mal à démarrer. Il ne faut pas oublier que nous avons un groupe plutôt jeune et avec très peu de joueurs ayant connu le haut niveau. Il y a aussi beaucoup de nouveaux, il faut une période d’adaptation au championnat car le National 3 n’est pas facile et nous sommes le PSG. Les matches sont encore plus durs, mais nous avons un groupe de qualité et nous essayons d’être professionnels du mieux possible. Sur le plan comptable, nous somme 7èmes à 7 points du leader donc ça va avec une bonne série tout est jouable !

Et votre avis sur le contenu des matches ?

Nous avons souvent alterné le très bon et le très mauvais, mais nous sommes une équipe qui essaye de jouer et de pratiquer du beau football. Je pense qu’on doit s’améliorer dans l’efficacité. Après, honnêtement, sur les premiers matches où nous avons perdu, on a souvent manqué de rigueur sur les coups de pieds arrêtés, mais on a aussi été capables de rendre des copies très propres. Maintenant, il faut continuer à bosser et bien s’adapter au niveau exigé par les adversaires pour pouvoir être dans le bon wagon…

Après avoir évolué la saison dernière au Houilles AC en Régional 2, avez-vous rapidement retrouvé vos automatismes et votre niveau en championnat National ?

Je reviens effectivement d’une année en R2 où j’ai été bon. Là, je me retrouve en N3, j’ai connu la CFA, le National et j’ai été pro à l’étranger. Évidemment j’ai un peu morflé physiquement en début de saison, car du R2 à la N3 il y a quand même un petit écart dans l’intensité des matches et aussi au niveau du nombre d’entraînements. Ceux que j’avais l’année dernière n’étaient pas suffisant pour me maintenir à un certain niveau physique, mais j’ai su revenir petit à petit. De là à dire que je suis à mon niveau : pas encore, car je sais de quoi je suis capable. Je peux apporter encore plus à l’équipe. J’ai aussi besoin de retrouver de la confiance, mais je ne suis pas inquiet, j’ai les qualités requises pour y arriver !

Et que pensez-vous justement de vos performances individuelles depuis le début de saison ?

Je ne peux pas être ravi pour l’instant car mon compteur but n’est pas encore débloqué et concernant les passes décisives j’en ai réalisé une. Mais, évidemment, la saison est encore longue… J’ai joué 9 matches sur 11, 4 titulaire et 5 remplaçant, pour 314 minutes jouées, soit l’équivalant de 35 minutes par match en moyenne. Pour l’instant, je me concentre sur le collectif. Si l’équipe gagne et que j’ai été bon sans marquer ça me va aussi, mais ça viendra, je me sens de mieux en mieux…

À 30 ans, quelles sont vos ambitions pour la suite de votre carrière ? Retrouver le National 2, ou même le National 1 ?

Oui, j’ai 30 ans, que ça passe vite ! (sourire) J’ai encore de belles années devant moi tant que dieu me donnera la santé. Regoûter au plus haut niveau c’est toujours intéressant, mais pas n’importe où et à n’importe quel prix,. Évidemment, j’ai toujours des possibilités, mais aujourd’hui je me concentre d’abord sur ma saison au PSG en tant que joueur et éducateur en U9 au club. On verra d’ici là !

Pour ne rien manquer de l’actualité du foot francilien :