Portrait Foot Féminin

Epiphane Becaley (RC Gonesse) : « La progression des joueuses reste la priorité »

23/03/2018 à 15:51

À 25 ans, Epiphane Becaley est éducateur au RC Gonesse depuis 7 ans. Aujourd’hui responsable technique du club du Val-d'Oise, il encadre les catégories U10 à U15 aussi bien en foot masculin que féminin. Pour Actufoot, ce titulaire du BMF, qui envisage d’ailleurs de passer son BEF, nous parle des projets de son club notamment autour du football féminin.

Quelles sont les ambitions sportives du RC Gonesse ?

Nous avons la volonté d’être un club formateur aussi bien pour les joueurs que pour les éducateurs. Le RC Gonesse a relancé son école de football il y a 5 ans maintenant. Il faut désormais réussir à le retranscrire sur le foot à 11, malgré la concurrence de gros clubs aux alentours.

Pouvez-vous nous présenter le pôle féminin du club ?

Il a été créé en janvier 2012 notamment grâce à Madame Laloy, qui en est aujourd’hui la responsable. Le pôle féminin compte 4 équipes inscrites en critérium ou championnat. Notre volonté est de former des joueuses compétitives, avec des valeurs et de créer un véritable esprit familial. Nous voulons développer notre école de foot féminin (U6 à U9), mais aussi attirer et former des éducatrices.

« Une récompense d’abord pour elles, mais aussi pour le club… »

Parlez-nous de la saison de vos U16F ?

Elle est plutôt bonne. J’ai un groupe composé à 90 % de joueuses U14, avec une moyenne de 2 ans de pratique et quelques filles qui commencent à peine. Pour toutes les filles le foot à 11 était quelque chose de nouveau. Sur la première partie de saison nous avons un bilan de 2 défaites face à 2 gros clubs, Sarcelles et Drancy, 2 matches nuls et 3 victoires. Sur le plan défensif l’équipe a fait des gros progrès, malheureusement l’animation offensive est un peu juste car le niveau technique est encore trop hétérogène. Pour la deuxième phase, nous avons l’ambition de finir en tête de notre groupe même si la progression, à la fois collective et individuelle, des joueuses est prioritaire.

Deux joueuses du RC Gonesse ont intégré la sélection du 95, c’est forcément une récompense du travail des éducateurs ?

Oui nous avons deux joueuses en sélection, dont une gardienne qui participe au tour de la Ligue de Paris après seulement 1 an de football. C’est une récompense d’abord pour elles car se sont deux joueuses très sérieuses, déterminées et bien évidemment douées naturellement. Dans un deuxième temps, c’est une récompense pour l’ensemble du club. Les filles sont mises dans de bonnes dispositions avec des participations à des séances et matches en mixte pour les meilleurs d’entre-elles. Pour revenir sur les deux, je pense sincèrement qu’elles ont le potentiel pour intégrer de top structures et si cela arrive le club entier ne pourra qu’en être fière…

Pour ne rien manquer de l’actualité du foot francilien :