ITWAncien pro

Éric Rabésandratana « Le foot amateur ? C’était une bonne expérience »

05/04/2019 à 16:49

Mais que devient Éric Rabésandratana ? Pour Actufoot, l'ancien défenseur du PSG revient sur sa carrière, sa reconversion et nous donne son avis sur l'élimination du PSG en Ligue des Champions. Une interview croustillante !

Que représente le département du Val d’Oise pour vous ? C’est là où vous avez commencé…

J’ai commencé à Franconville, j’avais 6 ans. Je n’avais pas encore l’âge d’avoir une licence. J’avais fait juste un tournoi et on avait fait un match. J’avais mis 21 buts (rires). Ça a bien marqué l’entraîneur qui a essayé de se débrouiller pour que, même sans licence, je puisse jouer. Ça a commencé comme ça… J’étais à Franconville parce que j’y habitais depuis ma naissance, c’était un peu le début de ma destinée. Ensuite, j’ai joué à Saint Ouen l’Aumone. Je suis arrivé là-bas parce que mes parents connaissaient un dirigeant du club. C’était un très bon club pour commencer à l’époque. Pierre Ducrocq était d’ailleurs sorti de ce club avant moi. Les conditions étaient bonnes, c’était parfait pour enchaîner. Mais je n’y suis pas resté très longtemps car mon père a été muté à Nancy. Ca m’a permis de commencer avec les sélections du Val d’Oise puis j’ai fait les premières sélections de Paris avant de partir à Nancy.

Quel regard portez-vous sur votre carrière ?

C’est un mélange de fierté d’avoir réalisé quelques rêves mais aussi de frustration car on se dit toujours qu’on peut toujours faire mieux. Dans l’ensemble, je suis quand même satisfait… Mon regret, c’est de ne pas avoir pu rester un peu plus longtemps à Paris. Luis Fernandez ne voulait pas que je reste, on n’avait pas une entente particulièrement intéressante pour que ça continue. Moi, je voulais rester mais je me suis retrouvé obligé de partir. J’ai enchaîné les galères à cause de cette situation. J’aurais pu rester toute ma carrière à Paris sans problème, j’y étais bien.

Pour lire la suite de l’interview, cliquez ci-dessous :

Éric Rabésandratana « Le foot amateur ? C’était une bonne expérience »

Crédit photo : ICON SPORT/DAVE WINTER