ActuClub

FCM Garges..à la découverte de Mamadou Konté

04/12/2020 à 12:00

La rédaction d’Actufoot est partie à la rencontre de Mamadou Konté, un passionné aux multiples facettes du club du FCM Garges et qui vise en 2021 le DES (diplôme d’entraineur supérieur), niveau intermédiaire entre le BEF et le plus haut niveau qu’est le Brevet Entraineur Professionnel de Football, BEPF !

En cette fin d’année 2020, on pourrait écrire un film « entre Optimisme et résignations ». Bonne nouvelle quand même, les mineurs sont de retour sur les terrains de football depuis le 28 Novembre dernier mais les équipes seniors devront bien attendre pour retrouver les terrains au mieux le 20 Janvier 2021.

Résignations car le football amateur est en suspension voire en perdition avec la crise sanitaire qui s’impose à lui et les clubs amateurs avancent à tâtons.
Optimisme car Mamadou Konté (37 ans) est manager général depuis 3 ans du FCM Garges et en charge de l’équipe Senior (Régional 3). Son nom vous dit certainement quelque chose car son nom commence à circuler dans le Val d’Oise et le club du FCM Garges avance, court vers de gros projets à la hauteur de cette jeunesse Gargeoise.

partenariat signé le 01 octobre 2020 avec le Red star (National)

On pourrait interroger bon nombre d’éducateurs, la période actuelle est compliquée humainement, financièrement et sportivement mais il faut continuer à se battre pour ce football d’en bas, ce cher football amateur que l’on aime tant et Mamadou le fait très bien !
Pour le responsable d’école de foot, Abdel Dardar qui est issus du même quartier que Mamadou, c’est un juste retour des choses, « il est un enfant de la ville de Garges et un enfant du club »,
Roland M Poto ex-joueur et capitaine de Garges (aujourd’hui au RC Gonesse), qui connait Mamadou depuis 18 ans n’est pas surpris par son appétit, « c’est un gagneur, un compétiteur, très minutieux dans son travail. C’est un gars qui est fait pour réussir et il le mérite. Il se donne toujours les moyens pour réussir ».

« C’est quelqu’un de très juste et très carré pour qui j’ai beaucoup de respect. En tant que directeur technique, il a très bien structuré le club depuis son arrivée. Il a même changé l’image de Garges en mettant en place beaucoup de choses que ce soit pour l’école de foot ou la préformation » nous rappelle aussi le gardien de but et capitaine, Toufik Air Lefki,

« En tant que manager d’équipe, j’incite mes responsables de pôle à fixer les objectifs de leur département et à prendre les décisions qui permettront de les atteindre. Quand ça ne marche pas, j’interviens vite et reprend le contrôle pour ne pas enrayer le mécanisme, c’est comme une entreprise. J’en ai aussi l’expérience (13 ans en tant que chef d’entreprise) » nous résume Mamadou. Ce n’est pas aussi simple que ça en a l’air !

Mais ce n’est pas tout, la preuve, rappelez-vous du FCM Garges Summer pendant tout le mois de Juillet (plébiscité dans le Parisien du 22 Juillet 2020, https://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/garges-les-gonesse-un-ete-studieux-au-club-de-foot-22-07-2020-8357061.php). Une initiative grandement remarquée par le maire (UDI) Benoît Jimenez « C’est une formidable initiative du club ».

Pour mieux comprendre les ambitions de Mamadou, il suffit de revenir en arrière pour passer des mots aux actes, le goût aux efforts ne datent pas d’aujourd’hui mais déjà d’hier !
Après sa préformation à Garges et au Red Star 93, il est devenu éducateur en Futsal à Garges sportif, puis à Garges Djibson. Ensuite il devient responsable d’une structuration complète d’une académie Futsal et d’une équipe féminine futsal (championne Île-de-France, vainqueur du tournoi national de Nantes) référence nationale, avant de terminer au Sporting club de Paris.

Mamadou voit loin, voit grand et a de la suite dans les idées ! A Garges, il se lance dans la création d’un pôle féminin, d’une équipe sénior Féminine et de 2 sections sportive avec 2 collèges. « On sent que le club est dans une dynamique positive. On peut dire qu’aujourd’hui, le club est sur une ascension sociale, éducative, culturelle et sportive » nous glisse Abel Dardar et on ne peut pas le contredire.

Mamadou, c’est un bâtisseur avec des idées, des rêves mais reste quand même coach de l’équipe première, car le terrain c’est son dada « il prône le beau jeu et il fait tout pour nous mettre dans les meilleures conditions. Il ne dort pas le soir, il ne fait que de réfléchir à la bonne formule nous mettre dans les meilleures conditions le jour du match. Un vrai Passionné du football » affirme Toufik Air Lefki.

L’ancien arbitre de Montmorency pendant 7 années Lokhadar Douidi avec qui il était en formation football en 2019 partage le même avis « en tant que formateur, il est patient, pédagogue et un détail important, il ne prend personne de haut. Mamadou est très compétent, c’est un vrai Manager ». Et oui c’est bien d’avoir des responsabilités mais il faut les mettre en pratique et les utiliser à bon escient.

Formateur un jour, formateur toujours. La formation est primordiale et recommandée pour transmettre, pour accompagner cette jeunesse qui ne demande qu’à apprendre. On se rappelle tous de nos premiers éducateurs, de nos premiers entrainements. Pour être un bon éducateur, il faut plusieurs qualités, Abdel le voit tous les jours « je suis amené à travailler régulièrement avec lui, je peux dire que Mr Konte est rigoureux, ambitieux et travailleur, c’est une personne très compétente et pleins de potentiels » nous glisse Abel Dardar.

« Aujourd’hui je sais que c’est ma voie et j’en suis sûr, je veux poursuivre et apprendre toujours, surtout continuer à passer ou à vouloir passer ce diplôme qui je l’espère viendra à un moment dans ma vie » avoue Mamadou…on ne peut pas lui donner tort mais surtout le pousser à continuer à aider le football amateur. Un bel exemple !

Propos recueillis par Farid Rouas