National 14ème journée

Le Red Star FC perd le Nord face à l’USL Dunkerque

24/08/2019 à 10:22

Les supporters du Red Star FC ont vécu le premier revers de leur équipe cette saison, défaite logiquement (1-2) par le leader nordiste, le téméraire USL Dunkerque, pour le compte de la 4ème journée du championnat de National 1.

La première victoire à Bauer est toujours attendue

Il n’y aura rien à redire sur cette victoire du solide leader (12 points), qui réalise là un carton plein depuis le lancement du championnat, mais ce qui inquiète davantage est cette incapacité du Red Star à développer du jeu et trouver des solutions entre les compartiments durant leurs matchs à domicile. Car si ce n’était pas catastrophique, mais non réellement productif devant Toulon (1-1), on a eu droit à seulement quelques moments forts hier, avec très peu d’actions franches construites en partant du milieu de la part des locaux, si l’on excepte le but sur coup de pied arrêté de Karamoko grâce un joli ballon de Hamache via son pied gauche (1-1, 31ème). Les seules occasions audoniennes seront surtout l’oeuvre de frappes de l’avant-centre esseulé Verdier (23, 29 et 47ème), ceci montrant bien le manque de profondeur dans le jeu,tout comme d’initiatives plus tranchantes dans l’utilisation des couloirs.

Une équipe en manque de solutions et de créativité

Si en face Dunkerque ouvrira vite le score par le remuant Bosca dès la 9ème minute de jeu, cette équipe aura aussi montré une certaine confiance en elle dans l’élaboration de ses attaques, avec un duo Bizet – Bayo qui usait du jeu dans le dos de la défense axiale pour venir se créer des occasions à répétition, dont l’une a d’ailleurs permis de porter logiquement l’estocade en seconde période par Bizet (1-2, 59ème). Ce qui est davantage inquiétant pour le Red Star est que le jeu était vraiment pauvre en qualité intrinsèque dans chaque compartiment, avec l’impression des tribunes de pouvoir jouer encore deux heures sans se créer une action construite, en raison notamment d’une mauvaise utilisation du ballon lors des échanges, ce dès la récupération basse à la recherche de solutions offensives. Le coach Bordot passera d’un système en 4-3-3 à un 4-4-2 plus mobile, avec les entrées de Nzuzi Mata et Baradji, mais si on ne cherche pas à accélérer le jeu dès la première relance cela reste compliqué de se créer de réelles occasions. On peut dire qu’il reste maintenant du boulot à réaliser cette semaine, pour remobiliser un groupe qui a encore un mal fou à se montrer au stade Bauer, pourtant aidé par un public qui lui a fait le boulot ce vendredi soir, comme à son habitude !

– Le Point en + :

On ne peut ressortir une individualité au sortir de cette rencontre à l’actif du Red Star, vu les soucis rencontrés dans chaque secteur, mais incontestablement le bon point du soir est à remettre à l’actif du public, et plus particulièrement du « kop de la Rino ». Si sur le terrain ça bafouillait, du côté des supporters c’était encore une fois un spectacle agréable, avec des chants continus et un vrai soutien vocal à leurs joueurs, mais cela n’aura pas suffit … pour cette fois.

– Le point en – :

Ce sera assez simple d’englober tout le monde dans le même panier, avec une performance pauvre en qualité de jeu durant quasiment toute la rencontre, que l’on parte d’une défense qui se doit de resserrer les rangs au niveau des zones de couverture dans les couloirs et un axe central qui aura été trop lent, souvent dépassé par les appels dans le dos et les ballons en profondeur adverses, sans oublier les oublis sur les centres en retrait. Au milieu, peu de construction dès la zone de récupération, des joueurs offensifs que l’on retrouve fébriles à l’utilisation du ballon et qui remportaient peu de duels, si ce n’était pas du déchet dans les tentatives de débordement ou de passes souvent latérales ou mal coordonnées avec le partenaire. En attaque, Verdier a été trop esseulé dans un système à une pointe, avec peu de ballons réellement négociables via le manque de centres venus des couloirs, les entrées en jeu des remplaçants ont toutefois apporté un peu plus de punch mais le mal était fait. Au niveau du rythme de la rencontre, ces changements n’auront malheureusement pas porté leurs fruits mais des alternatives pour le futur restent intéressantes, comme pour le jeune Camara que l’on sentait plus provoquant et percutant, sur le temps de jeu passé sur le terrain.

4ème journée de National 1 
Red Star FC – USL Dunkerque : 1-2 (1-1)

Buts : Karamoko (31e) pour le Red Star; Bosca (9e) et Bizet (59e) pour Dunkerque.

Red Star FC : Charruau – Labor, Mendy (C.), Karamoko, Hamache – Goujon (Camara, 65e), Roye, Arab – Sao (Nzuzi Mata, 63e), Chahiri, Verdier (Baradji, 80e). Entraîneur : Vincent Bordot.

Par Farid A.