Régional 2

Mohamed Coulibaly (AAS Sarcelles) : « Nous, on a vocation à faire partir nos joueurs »

02/08/2019 à 10:09

Le coach et directeur sportif de l'AAS Sarcelles, Mohamed Coulibaly est revenu dans les colonnes de So Foot sur le mercato du club val-d'oisien pensionnaire de Régional 2 et surtout sur son rôle "post-formateur".

« On a perdu quinze joueurs. Comme on est un club formateur, en senior comme chez les plus jeunes, on fait en général beaucoup avec les jeunes du club. On a encore ce côté post-formation, du coup on a beaucoup de jeunes qui sont sollicités pour jouer dans des divisions plus hautes. À côté, on a récupéré sept joueurs et après on compense avec huit jeunes du club. Ce ne sont pas de grosses recrues, c’est un roulement. Dans les sept joueurs qu’on a pris, il y en a six qui ont déjà joué au club. Ce sont de jeunes joueurs qu’on a envie de relancer, après il y en a deux ou trois qui ont 25, 26 ans et qui ont plus d’expérience, qui ont fait le tour et qui veulent revenir à la maison. Celui qui ne vient pas du club, c’est un latéral droit, milieu droit de 22 ans, il jouait à Marly-la-Ville, qui a déjà un certain niveau. Il a joué à Drancy en N2 et il vient pour passer un palier chez nous. On l’avait rencontré en Coupe départementale, c’était un beau profil, on a discuté un peu et on a réussi à se mettre d’accord. Et comme je connaissais pas mal de joueurs là-bas, dont Yohan Gameiro, le frère de Kevin, ça a facilité son arrivée. Après, nous, on a vocation à faire partir nos joueurs. Ceux qui explosent, on va faciliter leur départ et ils partent avec toute notre bénédiction. Et comme on a une politique axée sur les jeunes, quand ces derniers arrivent en senior, ils restent un an ou deux ans, le temps qu’ils explosent et partent ensuite vers d’autres cieux. Ça laisse de la place aux jeunes qui arrivent juste derrière. C’est une vraie politique de roulement. »

Pour ne rien manquer de l’actualité du foot francilien :