Régional 2 (C)4ème journée

Mori Paye (Livry Gargan) : « Si je dis aux garçons qu’on joue le maintien on va descendre »

04/10/2018 à 16:13

Après une saison 2017-2018 difficile, Livry Gargan est reparti en Régional 2 avec un effectif totalement renouvelé ou presque. Non pas par choix, mais par contrainte. Le club de Seine-Saint-Denis espère s'appuyer sur des jeunes travailleurs et volontaires pour créer la surprise dans la poule C. Avant d’affronter Issy-les-Moulineaux dimanche, les protégés de Mori Paye ont déjà glané 6 points en 3 rencontres de championnat.

Quel regard portez-vous sur le début de saison de l’équipe ?

Par rapport à notre effectif, nous ne sommes pas malheureux autant sur le plan comptable que sur le contenu des matches. Cela pourrait être mieux, mais l’effectif a été renouvelé à 98% ! On a eu 25 départs au total la saison dernière. 13 déjà en novembre dernier, ce qui nous a valu le bas de classement en fin d’année. Nous avions terminé avec les jeunes du club. En fin de saison, les seniors qui étaient restés sont partis eux aussi. On a seulement gardé 3 joueurs de l’année dernière.

« On n’a pas d’argent, on ne paye pas »

D’où proviennent les joueurs de l’effectif R2 cette saison ?

On est reparti avec des jeunes, des garçons qui viennent d’en bas, qui écoutent et travaillent. On n’a pas de joueurs de talent, on a des joueurs moyens. La plupart sont des U19 qui montent ou des joueurs de l’équipe B (D1). 3 sont arrivés de Garges en Excellence, 1 autre de la réserve du Blanc-Mesnil (R3). On a aussi enregistré un retour de Noisy-le-Sec.

Comment expliquez-vous ces difficultés à recruter ?

On a toujours eu des difficultés car on n’a pas d’argent, on ne paye pas. On est sur un projet de club, d’équipe et de vivre ensemble. Mais avec la jeunesse actuelle c’est difficile, sauf si les garçons se connaissent… C’est ce qu’on a fait avec la B la saison dernière et ça a marché puisqu’elle est montée en Départemental 1. On a fait venir 5 amis qui en ont fait venir d’autres et ça a marché. Pour cette saison on repart donc avec ce groupe qui est monté en D1, mais en R2… Ce sont des 99, des 98.

Dans ce contexte, quelle est l’ambition cette saison ?

C’est la montée même si cela parait utopique. Si je dis aux garçons qu’on joue le maintien on va descendre. Alors on joue la montée afin de tirer le maximum de leur potentiel.

Propos recueillis par Julien Guibet.

Pour ne rien manquer de l’actualité du foot francilien :