Régional 2 (C) 11ème journée

Nicolas Richet (FC Issy-les-Moulineaux) : « Le club a fait des efforts »

16/01/2020 à 11:20

Positionné au 5ème rang du groupe C de Régional 2, le FC Issy-les-Moulineaux est en embuscade à 3 longueurs du leader : le SFC Neuilly-sur-Marne. Fort du nouvel élan insufflé au club, le coach Nicolas Richet espère bien jouer avec ses troupes les trouble-fêtes sur la seconde partie de saison, et cela passe par un premier rendez-vous ce dimanche sur le terrain de l'AF Bobigny (6e)...

Quelle est votre analyse des 10 premières rencontres disputées ?

C’est très positif. On a fait un bon début de championnat. On aurait même pu faire de meilleurs résultats sur certains matches, mais globalement on est assez satisfait. Notre bonne assise défensive nous a permis de faire quelques résultats très intéressants… À la mi-saison, nous sommes dans le bon wagon. Maintenant, on va voir comment se déroule la seconde partie, c’est toujours une nouvelle saison à aborder et c’est toujours très compliqué.

Comment expliquez-vous cette bonne dynamique ?

Le club a fait des efforts. J’ai la confiance du directeur général, Henrique Marques, qui nous a mis dans les meilleures conditions. On a pu améliorer les conditions de travail et étoffer un peu le groupe. Cela nous permet d’avancer, on voit la différence : on a mieux commencé le championnat que les deux années précédentes. L’équipe premiere du FC Issy-les-Moulineaux redevient un objectif à moyen terme. Il y a une volonté de redévelopper ce pôle et pour l’instant cela a porté quelques fruits…

Quels ingrédients vont être nécessaires pour atteindre les premières places sur cette seconde partie de saison ?

Pour moi, dans le foot amateur tout est une question d’investissement des joueurs et de travail. Si les joueurs restent aussi investis que sur la première partie de saison, on continuera à faire de résultats et on restera dans la première partie de tableau. S’il y a moins d’investissement, les résultats seront moins bon… C’est un peu la problématique que nous avons rencontré durant cette période de coupure : avec les grèves et des conditions un peu plus compliquées le travail devient plus difficile. Nous ne sommes pas inquiets, mais c’est à prendre en compte.

Et sur le terrain, quel élément sera important ?

On a fait des résultats contre les premiers et on a perdu contre les derniers. Alors, je dirais : gagner en maturité et en continuité dans les performances.

Sur la phase aller, quelle équipe vous a fait la meilleure impression ?

Les trois premiers sont à leur place. Je donne un petit avantage à Claye-Souilly (2e) qui a joué beaucoup de matches à l’extérieur et qui a un groupe tellement expérimenté que cela lui donne un avantage de vécu. On sent la différence sur le terrain par rapport aux autres équipes. Après, au niveau de la qualité offensive, Neuilly-sur-Marne (1er) et Gennevilliers (3e) sont impressionnants dans ce qu’ils font, donc je mettrais ces trois équipes sur un pied d’égalité. Elles sont armées pour jouer la montée. Je pense que cela devrait se décanter sur les trois prochains matches.