Ligue 2

Pierre Ferracci (Paris FC) : « On n’est pas sérieux, on marche sur la tête »

01/04/2020 à 10:48

Le président du Paris FC s'est fermement opposé à la proposition du Bureau de la Ligue de demande de dérogation pour ne pas aller au bout du confinement.

Pierre Ferracci a exposé ce sujet dans un entretien accordé à France TV Sport. En outre, pour le Patron du PFC, le chômage partiel n’est pas une mesure suffisante… « Il ne sera pas suffisant, le chômage partiel est plafonné à 4 fois et demi le SMIC, c’est à dire à près de 7000 euros ce qui est déjà un salaire important, mais on sait très bien que dans le football professionnel, en Ligue 1 comme en Ligue 2, il y a des salaires bien supérieurs à ça. Donc c’est une aide de l’Etat qui n’est pas négligeable mais elle ne suffira pas à répondre aux difficultés de trésorerie que connaissent les clubs professionnels. Donc il nous faut au plus vite trouver des solutions pour récupérer des droits TV, il nous faut assurer un mercato estival, afin de préserver la saison prochaine parce que plus on attend, plus on va déstabiliser la saison prochaine au risque de la massacrer. Mettons-nous au plus vite autour de la table, clubs, diffuseurs, la Ligue, tout le monde devra faire des efforts pour que l’on s’en sorte tous. Le dernier bureau de la Ligue a évoqué de demander des dérogations au ministère pour ne pas aller jusqu’au bout du confinement. On va se ridiculiser auprès de la population, le footballeur qui dérogerait à la règle et s’entraînerait dès avril. On n’est pas sérieux, on marche sur la tête… »

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟