Ligue 1J12

PSG-Bordeaux : Les notes et appréciations des joueurs parisiens

28/11/2020 à 23:49

Découvrez les notes et les appréciations attribuées par la rédaction Actufoot aux joueurs parisiens après le match nul (2-2) de ce samedi soir, au Parc des Princes face aux Girondins de Bordeaux dans le cadre de la 12e journée de Ligue 1.

Le barème

⭐️ Mauvais match
⭐️⭐️ Match moyen
⭐️⭐️⭐️ Bon match
⭐️⭐️⭐️⭐️ Très bon match
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ Match exceptionnel

Les notes des titulaires du Paris Saint-Germain (4-3-3)

Sergio Rico ⭐️⭐️⭐️ : L’ancien sévillan disputait-là son 3e match cette saison. Il est battu dès la 10e minute par son propre coéquipier Timothée Pembélé, qui marque contre son camp. Surpris, l’Espagnol touche le ballon mais ne pourra l’empêcher de franchir la ligne avec l’aide du poteau. Il sauve ses partenaires à la 39e suite à un arrêt très important sur une frappe croisée de Mehdi Zerkane. En revanche, il ne peut rien face à l’ancien titi parisien, Yacine Adli, sur l’égalisation d’une belle frappe enroulée depuis l’extérieur de la surface (60e). Il sauvera Paris de la défaite en faisant un arrêt crucial face à Nicolas De Préville (86e).

Mitchel Bakker ⭐️⭐️ : Décevant sur ses dernières prestations, le jeune néerlandais se met en jambe dans le premier quart d’heure mais son centre-tir est repoussé par Benoît Costil (14e). Également beaucoup de difficultés dans ses centres pour le joueur formé à l’Ajax, à l’image de Florenzi sur le côté droit. Ce fût un peu mieux dans le deuxième acte.

Presnel Kimpembe (c) ⭐️⭐️ : Un match poussif pour le capitaine du Paris Saint-Germain. Même s’il s’interpose devant Hatem Ben Arfa (6e), il commettra quelques erreurs derrière. Il ne s’engage pas sur l’égalisation de Yacine Adli, son ancien coéquipier dans la capitale. C’est lui qui perd le ballon sur l’occasion gigantesque de Nicolas De Préville en fin de match (86e). Le champion du monde était positionné assez haut sur le terrain ce soir, pour apporter plus d’options offensives face à un bon bloc girondin.

Timothée Pembélé ⭐️⭐️ : Lancé dans le grand bain par Thomas Tuchel, le titi parisien de 18 ans a été la grande surprise dans la composition parisienne. Des premières minutes à oublier pour son 1er match en professionnel puisqu’il marque contre son camp de la tête. Il est mis sous pression par Josh Maja au duel sur un corner bordelais frappé côté gauche par Hatem Ben Arfa (10e). Son match, mis à part ce coup du sort, sera sérieux et appliqué. Il est averti en fin de match à la 93e minute.

Alessandro Florenzi ⭐️⭐️ : Présent sur le plan offensif, l’ancien de la Louve bute sur Costil après une frappe sèche dans la surface (13e). Il essaie de centrer à de nombreuses reprises mais ceux-ci ne trouvent aucun point de chute et se voient systématiquement contrés par les défenseurs girondins. Il y aura de l’amélioration dans le second acte sur ce plan là. Défensivement, le natif de Rome a eu plus de mal.

Rafinha ⭐️⭐️⭐️ : Titularisé dans un milieu d’exception, le Brésilien a été très efficace. Sa récupération de balle permet au PSG de partir sur le front de l’attaque afin de marquer le but du 2-1. Un très bon match techniquement, comme on en a l’habitude depuis son arrivée à Paris. Angel Di Maria le remplacera à la 62e.

Marco Verratti ⭐️⭐️ : Enfin le grand retour de l’Italien en tant que titulaire après de longues semaines de blessure. Cela a mal commencé pour lui avec une perte de balle à la 6e minute, heureusement Hatem Ben Arfa ne trouve pas le cadre. On a, n’empêche, bien retrouvé le Marco Verratti que l’on connaît avec des passes clés entre les lignes bordelaises. Un total de 52 passes pour l’ex de Pescara en début de deuxième période. Très important dans la manière de diriger le jeu, il aura rassuré l’entre jeu parisien dans sa maîtrise. Par contre, sa perte de balle (60e) amène l’égalisation des Girondins de Bordeaux. Ander Herrera le remplace (62e).

Leandro Paredes ⭐️⭐️ : Certes Timothée Pembélé est fautif sur l’ouverture du score mais il n’est pas le seul en tord. Le milieu de terrain argentin est collé à  Josh Maja pendant que Pembélé prend l’information côté gauche. Le joueur de l’Albiceleste laissera filer du regard l’attaquant bordelais qui mettra la pression sur le jeune parisien pour marquer. Il a bien aidé sa charnière centrale quand celle-ci était en difficulté. Une bonne partition au milieu avec peu de déchets, cela peut aussi par la présence de Marco Verratti à ses côtés. Il est remplacé à la 84e par Mauro Icardi, qui fait son grand retour de blessure.

Neymar ⭐️⭐️⭐️ : Buteur mais décevant dans le jeu face à Leipzig en milieu de semaine, le Brésilien s’est bien rattrapé. Balle au pied après une perte de possession d’Hatem Ben Arfa, il se joue techniquement de la défense bordelaise à la 25e et se fait faucher face au but par Otavio. Penalty et but (27e) pour le joueur clé du PSG qui atteint enfin les 50 buts en Ligue 1, et cela après seulement 58 rencontres disputées. Il ne s’arrête pas là et est impliqué sur le deuxième but des siens quelques secondes plus tard. Sa frappe est repoussée par le portier tricolore, Moise Kean en profitera pour faire évoluer le score. Il aurait pu se muer en passeur décisif pour Mbappé à la 55e mais celui-ci ne parvient pas à passer Benoît Costil. Le numéro 10 a connu une grosse baisse de régime en deuxième période comme un bon nombre de ses partenaires.

Kylian Mbappé ⭐️⭐️ : Tueur dans la finition en première période à Monaco, le natif de Bondy a eu plus de mal ce soir sur les 45 premières minutes. Il voit sa frappe enroulée du pied droit touchée par Costil puis s’écraser sur le montant gauche bordelais (35e). Comme face à son ancienne écurie, il voit son but être refusé pour un hors-jeu (48e). Il est à la limite s’inscrire son 100e but au PSG à la 55e mais Costil reste vigilant et l’empêche de le contourner pour filer seul au but. Il aura traversé ce match sans briller, et en étant plutôt transparent sur le front de l’attaque. Encore une partie décevante pour l’ancien de Monaco après une mauvaise prestation face au RB Leipzig.

Moise Kean ⭐️⭐️⭐️ : Le joueur formé à la Juventus continue d’impressionner et de confirmer les attentes portées sur lui depuis son arrivée. Encore une fois, il est décisif pour Paris. Il inscrit le deuxième but du PSG, quelques secondes après le premier. Sur un ballon mal repoussé par Benoît Costil, il surgira pour pousser le ballon au fond (28e). Dos au but, l’ex-Toffies a beaucoup apporté à son équipe. Pablo Sarabia le remplace, (81e).

Thomas Tuchel (coach) ⭐️⭐️⭐️ : Le technicien parisien aura aligné une bonne équipe sur le papier. Il donne sa chance à Timothée Pembélé qui est buteur contre son camp sur un fait de jeu. Derrière, il fera un match assez complet. Son milieu de terrain a pu faire la différence à de nombreuses reprises, notamment grâce au retour de Marco Verratti. Il fallait oser pour le mettre titulaire à quelques jours de Manchester United et l’ancien coach du BVB a osé. Les efforts en deuxième mi-temps de son équipe ne reflètent pas les choix tactiques de l’Allemand ce soir.