Interview

Ricardo Faty : « Brétigny ? L’un des meilleurs clubs de jeunes de la région »

18/09/2020 à 10:43

Tout récemment transféré à la Reggina, en Série B (deuxième division italienne), Ricardo Faty est revenu sur ses quelques années passées au Club Sportif de Brétigny, entre 1999 et 2000.

L’entretien été réalisé il y a quelques mois et l’interview complète a été publiée ce jeudi sur le site officiel du club (à retrouver ici).

 

Ricardo, quelle est la première chose qui te vient en tête quand je te parle de Brétigny ? 

« C’est un peu bête mais la première chose qui me vient à l’esprit, c’est le terrain d’honneur en herbe. C’est l’un des premiers terrains d’honneur sur lequel j’ai pu jouer régulièrement. »

Te rappelles-tu comment tu était arrivé à Brétigny ? 

« J’avais passé des tests en parallèle à ceux passés pour intégrer Clairefontaine. Ça s’était bien passé donc j’étais pris. Et je voulais rejoindre un des meilleurs clubs de jeunes en France ! Je voulais logiquement jouer au niveau supérieur par rapport au niveau où j’évoluais et progresser au sein d’un club formateur qui avait fait ses preuves. »

Quelle était alors la “réputation” de Brétigny ? 

« C’était déjà tout simplement l’un des meilleurs clubs de jeunes de la région. Brétigny a toujours eu ce soucis de former les jeunes. Brétigny faisait un gros boulot de détection avant la formation, non pas que dans la banlieue sud mais dans toute la région parisienne. Au fur et à mesure, tout le monde savait la qualité de formation du club. »

Es-tu encore en contact avec des gens du club ? 

« De par ma carrière à l’étranger, je ne suis pas souvent là mais c’est toujours un plaisir de venir à Brétigny. J’y suis revenu donné le coup d’envoi contre Ajaccio (Ligue 2), pour le match de Coupe de France (7e tour) en 2015. J’apprécie vraiment repasser ici et on ambitionne même de revenir faire un petit match ensemble entre les anciens du club. Avec Medhi (Benatia), qui est un bon ami, on va essayer de faire ça mais c’est difficile à mettre en place avec nos emplois du temps. »

Dans ta carrière, tu as notamment évolué à la Roma, c’est là où tu dois avoir tes plus beaux souvenirs…

« Oui, rien que ma signature dans ce club était un moment fort. Puis, il y a eu la victoire en Coupe d’Italie en 2007 ! J’ai côtoyé des joueurs énormes comme Totti, De Rossi… C’est une grande fierté d’avoir connu ça. »

Pour finir, on a senti, avec tes paroles, que tu as apprécié ton passage à Brétigny ? 

« Oui et je m’intéressais à la vie du club, pas simplement mes matches. Il m’arrivait souvent de regarder les autres matches du club. Mon père aussi était très intéressé par la vie du club, il connaissait tous les éducateurs, parlait avec tout le monde… »

 

 

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟