National 2

Simon Druelle (FC Gobelins) : « Une perte des capacités physiques dès la 1ère semaine »

19/03/2020 à 16:49

Le préparateur physique de l'équipe National 2 du FC Gobelins Paris XIIIe, Simon Druelle (à droite sur la photo), nous livre analyse et conseils en cette période de confinement.

Quel suivi a été mis en place pour les joueurs du FC Gobelins Paris XIIIe le temps de la période de confinement ?

Nous avons décidé d’envoyer un programme d’entretien physique aux joueurs dès qu’on a appris le confinement. Il comprend trois séances par semaine et il est axé sur différents points de la préparation physique : le renforcement, le développement de la puissance et le cardio. Notre objectif est de garder les joueurs dans un rythme le plus proche d’une saison classique pour ne pas perdre le travail effectué depuis janvier. Pour ce programme, j’ai dû m’adapter en prenant en compte l’aspect sédentaire de la situation, car habituellement pour la réathlétisation je m’appuie sur les kinés et le travail en salle de musculation. En cette période de confinement, il faut considérer que les joueurs n’auront pas accès à tout ça. Il faut aussi que cela reste faisable en appartement ou à proximité de chez eux, et surtout que ce ne soit pas trop long pour ne pas les freiner à la vue du programme.

Dans ce contexte de sédentarité, l’aspect nutritionnel est encore plus important qu’à l’accoutumée ?

Oui, je pense qu’il est plus important car l’apport énergétique de l’alimentation ne sera plus en lien avec la dépense énergétique des matches et l’organisation hebdomadaire des séances, malgré le programme fourni. Néanmoins, à ce niveau l’hygiène de vie se doit d’être irréprochable lors de la saison et encore plus maintenant, que ce soit l’alimentation, l’hydratation et aussi le sommeil.

Quelles conséquences physiques peut-avoir une coupure nette de la compétition pendant 1 ou 2 mois ?

Des études démontrent une perte des capacités physiques dès la première semaine d’inactivité et cette perte s’accentue avec le temps. Cela veut dire qu’en moins d’un mois de coupure, on peut perdre le travail de toute la deuxième partie de saison. Si on laissait les joueurs sans aucune indication (programme et hygiène de vie), on se retrouverait avec des joueurs en prise de poids, sans rythme et un risque de blessure accru car pas de travail sur les muscles. C’est pourquoi j’ai indiqué dans le programme de faire des exercices de renforcement et de souplesse.

Les clubs de niveau national devront-ils refaire une préparation physique complète avant la reprise de la compétition ?

Normalement non. On essaie de suivre les joueurs tant bien que mal, même s’il faudra retrouver un rythme très rapidement d’un point de vue physique. Il faudra intégrer tout de suite le ballon à nos séances, car les joueurs devront retrouver leurs sensations. Le rythme physique viendra dans le même temps.

Que vous inspire la possibilité de jouer en juin ou juillet avec la hausse des températures ?

Je pense que la fédération va comprendre la difficulté pour les joueurs amateurs de jouer jusqu’à la fin juin, sachant que l’on repart sur une saison pré-euro il faudra donc reprendre plus tôt. Les températures ne m’inquiètent pas plus que ça, je sais que les joueurs sont capables de répéter les efforts dans des conditions difficiles. La pré-saison s’est déroulée en pleine canicule et les joueurs ont superbement réagi à cette situation.

Quels conseils donneriez-vous à un joueur amateur, qui n’est pas suivi par son club, pour garder la forme et optimiser au mieux la reprise ?

Il doit penser à tous les aspects d’une performance dans le football : le mental, le physique, la technique et la tactique. Il doit savoir rester actif dans tous ces domaines pour être performant dès la reprise. Ça passe par des moments de relâchement et de travail qui vont être difficiles à surmonter en confinement. Il faut toujours se donner un objectif, à chaque séance, chaque programme, pour être sûr de ne pas lâcher. On trouve pas mal d’exercices très ludiques au poids de corps pour travailler. Mais, il ne faut pas oublier que nous traversons une période importante pour notre société, et qu’au final le principal est de se protéger et de protéger ceux qui nous entourent en respectant les consignes.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟