Régional 4Interview

Sonile Moriot (US Fontenay) : « Avec du sérieux on peut faire de belles choses »

07/05/2018 à 15:31

Après son succès 4 buts à 0 dimanche contre le CA Paris, l’US Fontenay a validé son ticket pour le championnat de Régional 2 la saison prochaine. Cette deuxième montée en deux saisons valide le projet du club et tout le travail accompli par le coach de l’équipe, Sonile Moriot, et son adjoint, Maroine Elouarimi. Pour Actufoot, coach Moriot revient sur ce moment historique pour l’USF, le regard déjà tourné vers l’horizon...

Un mot sur cette victoire nette qui valide la montée ?

Très content. C’est un vrai soulagement, car je suis de nature à ne pas fêter tant que ce n’est pas fait mathématiquement. On s’est facilité le match car on a été très bon. L’équipe a gagné en maturité au fur et à mesure du championnat et aujourd’hui on est capable de gérer un match à enjeu. Je suis très satisfait par rapport à cela.

Appréhendiez-vous cette rencontre ?

Oui un peu, car depuis quelque temps on jouait sans notre buteur Mamadou Soukouna. Cette semaine, il a pu s’entraîner après deux mois d’absence. J’ai décidé de l’aligner ce dimanche car c’est notre attaquant phare et il nous marque deux buts avec je dirais seulement 30 minutes dans les jambes.

« On avait à cœur de fêter la montée à la maison »

La victoire a d’autant plus de saveur que l’adversaire était de belle facture…

Oui tout à fait, le CA Paris est l’une des meilleures équipes sur la phase retour. Ils ont d’ailleurs battu le leader Montfermeil (2-0) lors de la précédente journée. Ils se devaient de gagner pour rester bien placés. Je pense que c’est une équipe qui n’a pas l’habitude d’évoluer sur une grande pelouse et ils ont explosé avec la chaleur…

Disputer un match pour la montée à domicile, ça n’a pas de prix ?

Oui, on avait à cœur de finir le travail et fêter la montée à la maison. À l’image des joueurs, les supporters ont répondu présent avec près de 400 à 450 personnes dans les tribunes. Cela a été vraiment une très belle fête. Là je sors du club (Ndlr : après le match dimanche soir) et on va se retrouver avec toute l’équipe pour fêter ça !

Deux montées en deux saisons pour vous et le club, une preuve que le projet fontenaysien avance dans le bon sens.

J’ai la chance d’avoir de très bons joueurs. Ils sont à l’écoute, assidus et travailleurs. Le club est autour de moi et du projet que j’ai mis en place. Tout cela facilite grandement les choses. Après il y a aussi un peu de réussite et on a la chance de monter de 2 divisions cette année (Ndlr : voir notre dossier sur les montées et descentes en régional). Cela nous sourit jusqu’à présent, mais il y a beaucoup de travail derrière sincèrement… Quand j’ai présenté mon projet pour les seniors il y a 2 ans, je pense que certains souriaient un peu au comité directeur. Je suis arrivé derrière quelqu’un qui est resté 4 ans en place. On a bossé dur et aujourd’hui on se rend compte qu’avec du sérieux on peut faire de belles choses.

« Aujourd’hui, ce sont les joueurs qui viennent vers nous pour porter les couleurs de l’US Fontenay »

Le Régional 2 la saison prochaine : une autre paire de manches ?

Oui ça va être autre chose, mais moi cela ne m’inquiète pas. Cette saison, on a fait plusieurs matches contre des équipes de haut-niveau régional Montreuil (R1), Champigny (R2) et d’autres… On n’a fait que des belles performances. Mes joueurs ont toujours eu l’habitude de jouer à Fontenay. Au fur et à mesure que l’équipe grimpe, ils se rendent compte que finalement il n’y a pas tant d’écart et qu’ils ont le niveau. À l’intersaison, je vais renforcer l’équipe avec 2-3 éléments, mais ça ne va pas bouger tant que ça. L’équipe est déjà de qualité. Aujourd’hui ce sont les joueurs qui viennent vers nous se proposer pour porter les couleurs de l’US Fontenay. J’espère qu’on va continuer d’avancer en cultivant cette dynamique.

Propos recueillis par Julien Guibet.

Crédit Photo : Franck Lombardi / US Fontenay

Pour ne rien manquer de l’actualité du foot francilien :