National 2 (A)Entretien

Steeve Penel (JA Drancy) : « Le moindre faux-pas nous éloignera du maintien »

17/01/2020 à 14:00

Après avoir remporté son dernier match comptant pour le groupe A de National 2 sur les terres du SC Schiltigheim (1-3), la JA Drancy aborde avec une certaine confiance le derby contre l'AF Bobigny. Tour d'actualité de son club et de ses différents défis avec l'expérimenté défenseur central Steeve Penel.

L’analyse de la rencontre jouée à Schiltigheim

« C’était un match où l’on sent que l’adversaire veut l’emporter, ils sont chez eux donc les vingt premières minutes ils ont poussé, se créant quelques occasions qui n’ont pas abouties. L’objectif fixé était de les attendre, on sait qu’ils aiment passer sur les côtés avec un jeu plutôt direct, on a donc décidé d’être plutôt en bloc médian et de contre-attaquer rapidement. Cela nous a plutôt réussi en se créant quelques occasions en première période, dont le penalty que Dramane obtient et que je tire en marquant pour la seconde fois cette saison. On arrive à mettre le second avant la pause tandis qu’ils arrivent à en planter un dans les arrêts de jeu, au retour des vestiaires on fait le break avec notre troisième but. On ne change pas de dispositif et de tactique en les attendant, en repoussant leurs offensives et en opérant en contres, avec plus de réussite on pouvait même aggraver le score. »

Une année 2020 qui démarre par une victoire

« On avait à cœur de bien démarrer l’année avec ce premier match, en ayant plus gagné depuis un moment, l’emporter avec des buts et le respect des consignes mises en place donne véritablement le plein de confiance. On aborde deux matchs importants en janvier avec Bobigny et Sedan, le moindre faux-pas nous éloignera du maintien, le seul objectif est donc de jouer toutes les rencontres pour les gagner, peu importe l’adversaire, en marquant des points face à nos concurrents directs pour le maintien. »

Un second but inscrit sur penalty cette saison

« Effectivement c’est mon second but, je suis désigné tireur à la demande de Momo, le coach adjoint, ceci a été défini pour le premier penalty dans une rencontre. Je fais un 2 sur 2 actuellement, à mon poste je ne parlerais pas de stats mais si je pouvais en mettre d’autres, je ne cracherais pas dessus (rires) ! »

Le point de vue de sa première partie de saison

« Il est compliqué vu que l’an dernier j’avais arrêté en début de saison avec Meaux, donc enchaîner avec une préparation tous les jours et ce rythme de quatre séances par semaine, ce n’était pas facile au départ. Ce n’était pas évident comme il fallait retrouver du rythme à la reprise du championnat, ne pas se blesser était le plus important donc il y a eu pas mal de gestion sur les six premiers mois, afin d’être opérationnel pour le sprint à la course au maintien. »

L’état d’esprit général du groupe à la JAD

« Il n’a pas changé avec l’objectif du maintien en prenant le plus de points et de victoires possible, surtout face aux concurrents directs tout en faisant attention au goal-average. L’objectif chaque semaine est de prendre les trois points, on a rencontré toutes les équipes, on sait donc de quoi on est capable et ce que l’on doit faire contre certaines formations. Tout le monde est concerné dans le groupe, en sachant que c’est la seconde partie de saison qui sera la plus importante, il faudra donc être bon pour le sprint final. »

L’entente de son duo en central avec Martin Ekani

« D’entrée c’est plus facile avec un joueur d’expérience, chacun l’ayant aussi mise à la disposition du collectif, on a beaucoup échangé en faisant en sorte de trouver le meilleur équilibre pour l’équipe, défensivement et dans l’organisation par rapport au groupe, aux consignes du coach en étant son relais, en cherchant à s’améliorer match après match pour rester costaud dans l’axe et au niveau de notre ligne défensive. Chacun est à l’écoute de l’autre, ce qui fait que cela fonctionne car on ne cherche pas à se mettre au-dessus du coéquipier, chaque match est différent donc on accorde nos visions pour être le plus efficace. »

Les attentes par rapport au derby contre l’AF Bobigny

« Un derby reste toujours particulier, surtout que c’est le match aller en ayant tous à cœur de faire un résultat, comme c’est un match pas comme les autres. Il y a toujours un sentiment en plus, tu joues une équipe qui est à quelques kilomètres de chez toi, le seul ingrédient supplémentaire est de mettre tout ce qu’il faut pour l’emporter, avec un petit sentiment pour nous donner un bon élan. Bobigny a réalisé une très bonne première partie de saison, à nous de montrer que l’on a aussi notre place dans ce championnat et que l’on sera bien présents sur cette seconde partie de saison. Les derbys j’en ai joué quelques uns, c’est un autre état d’esprit mais cela reste un match à trois points, on le prendra donc comme celui de samedi dernier. On a hâte maintenant d’être samedi à 18H00, surtout que ce match se jouera à domicile. »

Propos recueillis par Farid A.

Crédit Photo : Corsicafoot / René Casamatta