Portrait

Stéphane Lucas, que deviens-tu ?

05/09/2019 à 12:57

Actufoot est allé à la rencontre de Stéphane Lucas, l'ancien gardien de but passé par le FCM Aubervilliers, le Red Star, l'AS Poissy, le Paris FC, Noisy-le-Sec, le Racing ou encore Chambly. À 41 ans, que deviens-tu Stéphane ?

« Mon père ne voulait pas que j’aille au Red Star »

Né en 1978 à Aubervilliers, Stéphane Lucas commence le football dans sa ville natale jusqu’à l’âge de 16 ans. Il part ensuite faire un essai chez le voisin audonien du Red Star. Le jeune portier entre alors au centre de formation avant de parvenir au groupe professionnel. C’est à 18 ans qu’il fait son premier match avec l’équipe fanion de l’étoile rouge dans l’Aube contre l’ESTAC. Une défaite au final 3-0, mais un premier match qui en appellera beaucoup d’autres en Ligue 2…

« Mon père ne voulait pas que j’aille au Red Star, lâche Stéphane Lucas. Mais finalement, il a cédé. Je suis arrivé au club dans la catégorie des moins de 15 ans. Au fur et à mesure je suis arrivé jusqu’au au groupe professionnel et en Ligue 2. Malgré la défaite à Troyes pour mon premier match, ce fut un accomplissement pour moi d’être enfin arrivé à ce niveau. Grâce au Red Star, qui fut mon point de départ, j’ai pu faire 14 ans de passions. »

Après la France, le Francilien part en Espagne au Real Oviedo mais il ne jouera qu’en équipe réserve suite à des désaccords avec le coach. Une escapade espagnole qui durera deux ans. Ce sera sa seule expérience à l »étranger. Cette parenthèse précipitera son retour en France où il revient dans le 93 à Noisy le Sec en National puis à Angoulême où il connaîtra un quart de finale de Coupe de France.
En 2004, il revient à l’AS Poissy puis au Paris FC pendant cinq saisons avant de rejoindre Beauvais en National pendant deux ans. Il termine sa carrière de joueur professionnel en passant par le Racing Club 92 et enfin par Chambly où il termine en National.

« La Seine-Saint-Denis respire le football »

« J’ai eu une belle carrière avec des hauts et des bas, poursuit l’ancien portier audonien. Vivre du football, cela a été une chance pour moi. J’ai côtoyé des joueurs qui eu une belle carrière comme Steve Marlet ou Steve Savidan. La Seine-Saint-Denis est un département qui respire le football. Le football est une échappatoire pour les jeunes. Ce fut le cas pour moi aussi car à l’école cela n’allait pas. »

Après en avoir terminé avec le football du côté du FCM Aubervilliers au niveau amateur, Stéphane s’éloigne du ballon rond pendant 4 ans, où il travaille comme déménageur avant d’entrer dans une entreprise de logistique. Désormais, il procède à des déménagements d’œuvres d’arts, mais transporte aussi des pièces d’avions pour Air France. Sa passion du foot étant trop forte, l’ex-portier d’aujourd’hui 41 ans a renoué avec le football du côté de l’AO Buc Football en Départemental 4 (Yvelines). Il est devenu directeur technique avant de prendre les rênes des seniors pour cette nouvelle saison.

Propos recueillis par Nicolas Cotten. 

Pour ne rien manquer de l’actualité du foot francilien :