Interview

Tripy Makonda (AS Poissy) : « Mon nom et ma carrière commencent à revivre »

31/01/2019 à 17:15

Ancien espoir du PSG, Tripy Makonda a quitté son club formateur lors du changement de galaxie orchestré par l'arrivée des Qataris. Après des expériences à Brest et au Portugal, le milieu de formation reconverti latéral, aujourd'hui au chômage, a pris une licence amateur à l'AS Poissy (N2). Pour Actufoot, il évoque sans filtre sa carrière et ses ambitions toujours affirmées.

Un passage de l’article…

Vous découvrez donc le quotidien d’un club amateur. Le fossé avec le monde pro est-il immense ?

En fait, c’est toujours difficile. Quand on a connu un certain niveau et qu’on redescend de certains étages, ça peut effectivement faire mal à l’égo. Mais honnêtement, dans la période de mercato, je me suis donné une dead-line. Le 15 septembre, je me suis dit « J’éteins mon téléphone, je ne m’occupe plus des agents, des clubs intéressés, et je me fixe dans un club de N2 pour faire mon bout de chemin ». A partir du moment où je me suis dit ça, où je me suis formaté, j’ai pas eu ce problème de me dire « ah, mince, mais je joue là en fait ». Je me suis entraîné avec Poissy et voilà. Le niveau amateur est ce qu’il est, mais c’est à moi de d’adapter. Quand on a joué plus haut, on pense que les joueurs doivent élever le leur. Je sais qu’aujourd’hui je suis à ma place sans trop faire de bruit. Je travaille sereinement ici et c’est à moi de monter en grade pour la fin de saison et prétendre à quelque chose. S’il n’y a rien, ça va faire mal, mais ce n’est pas une fin en soi. Le foot, ce n’est que quinze ans de carrière. Il y a énormément de choses à côté pour celui qui veut bien chercher.

Pour lire l’entretien complet avec Tripy Makonda, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous…

Tripy Makonda (AS Poissy) : « Mon nom et ma carrière commencent à revivre »