National 1J21 en retard

FC Sète – QRM, les notes des joueurs de Bruno Irles

23/02/2021 à 21:21

Découvrez les notes et appréciations des joueurs de Bruno Irles après le match en retard de la 21e journée de N1 à Sète

Cette partie très hachée et pluvieuse en termes de cartons jaunes ne pouvait basculer que sur un coup du sort. En déséquilibrant Pinson dans la surface (56e), la défense sétoise a donné une opportunité inouïe à Quevilly-Rouen Métropole de faire une courte mais ô combien importante opération dans la course à la montée. Pourtant, la formation de Bruno Irles, sérieusement bousculée dans le premier acte, a mis du temps à mettre le bleu de chauffe. Les Héraultais, invaincus à la maison jusqu’à ce soir, ont en effet attaqué fort la rencontre en mettant une grosse pression sur leur adversaire. Une domination nette dans les duels mais assez stérile dans le jeu. Les débats ont fini par s’équilibrer en seconde période et Ottmane Dadoune, buteur sur pénalty, a eu plusieurs grosses opportunités de faire le break.

Les notes et appréciations après Sète-QRM

Nicolas Lemaitre (5) : Vigilant sur un coup franc (16e) et sur une frappe de Bouderbal (84e), le portier normand n’a pas eu besoin de se démultiplier pour sauver les siens.

Damon Bansais (5) : Match sobre et efficace de l’ancien Palois qui a bien contenu son adversaire direct dans le couloir.

Mickaël Nadé (6) : Le colosse prêté par Saint-Etienne a réalisé une nouvelle prestation solide dans l’axe. Quasi imprenable dans le domaine aérien, il a réalisé quelques anticipations intéressantes.

Romain Padovani (6) : Le capitaine n’a jamais tremblé face aux assauts sétois, jouant de son expérience quand il le fallait.

Robin Taillan (5) : Comme son pendant à gauche, l’ex-Biterrois, presque en terre promise à Sète, a réalisé un match sérieux mais sans éclat.

Gustavo Sangaré (4) : Un peu en dedans par rapport à ses bonnes prestations individuelles. Son influence a été moindre aujourd’hui.

Alassane Diaby (5) : Plusieurs interceptions et récupérations intéressantes malgré un jeu vers l’avant parfois défaillant.

Sambou Sissoko (4) : Une prestation assez terne pour le milieu de terrain remplacé relativement tôt par Yassine Bahassa (57e). Ce dernier a été tout près d’être décisif sur son premier ballon en offrant un merveille de centre à Dadoune, qui a vu son tir être sauvé sur la ligne par un adversaire. Une rentrée qu’a dû apprécier Bruno Irles.

Manoubi Haddad (6) : Le numéro 10 de QRM s’est un peu cherché en première mi-temps, à l’image de ses coéquipiers, avant de monter clairement en puissance en seconde. Toujours disponible, ses déplacements en électron libre ont également fait mal à Sète. Remplacé par Jordan Gobron (89e) pour les dernières minutes.

Virgile Pinson (6) : Le milieu offensif libéré par Reims l’été dernier a été bon par intermittence. Une prise de balle et une perforation intéressante stoppé irrégulièrement par un adversaire (26e). Le numéro 27 de QRM a eu le mérite d’obtenir le pénalty décisif en seconde période (55e). Suppléé par Mattéo Remars (83e).

Ottmane Dadoune (6) : Discret en première période, Dadoune a pris ses responsabilités en transformant le pénalty qu’aurait aimé tirer Pinson (56e). L’ex-attaquant de Chambly a eu plusieurs opportunités pour doubler la mise et mettre à l’abri son équipe. Lorsqu’il était parvenir à éliminer Pappalardo, c’est un défenseur sétois qui a bloqué son tir sur la ligne. Il a joué son rôle en l’absence de son acolyte Andrew Jung.

Bruno Irles (entr. 6) : Ses joueurs n’y étaient pas vraiment lors du premier acte et il apparaît fort probable que leur réaction en seconde période fut la conséquence d’un discours appuyé du coach à la pause. L’entrée avant l’heure de jeu de Bahassa s’est avérée intéressante dans le jeu offensif de l’équipe normande et même sans avoir été brillante, elle est la première équipe à s’imposer dans l’Hérault. C’est certainement ce que retiendra le coach Irles avec les trois points.