NationalJ23

Laval-QRM : les notes des joueurs de Bruno Irles

01/03/2021 à 21:21

Ce soir, en clôture de la 23ème journée de National, Quevilly Rouen Métropole se déplaçait en Mayenne.

Privés de ballons ce soir, les Normands ont fait preuve de réalisme face au but. D’abord par Andrew Jung qui faisait son retour (9e) dans le groupe, puis par Gustavo Sangaré (35e). Si les Tangos sont parvenus à réduire la marque au retour des vestiaires par Robinet (48e) et ont poussé offensivement, les visiteurs s’imposent deux buts à un. Ottman Dadoune aurait même pu alourdir la marque dans le temps additionnel mais a vu son penalty repoussé (90+3e). Les Rouge et Jaune, en Blanc ce soir, reviennent à trois points de Bastia et comptent un match de moins. Les hommes de Bruno Irles sont bien partis pour accrocher l’accession en Ligue 2.

Image

Les notes des Normands

Nicolas Lemaitre (7) : Après quelques belles interventions, il cède au retour des vestiaires d’une frappe en dehors de la surface de Thomas Robinet. Le portier a ensuite sauvé les siens à plusieurs reprises de l’égalisation. Une prestation aboutie.

Sami Belkorchia (4) : comme toute la défense normande, le latéral gauche a été en difficulté. Bien pressé par les Lavallois, il a peiné à de nombreuses reprises pour ressortir proprement. Il a également perdu quelques ballons.

Mickaël Nadé (5) : le défenseur prêté par Saint-Etienne a fait preuve de quelques maladresses et errements. Néanmoins, il a affiché une certaine solidité face aux assauts répétés des locaux.

Romain Padovani (cap.) (5) : le capitaine a lui aussi connu une soirée agitée en défense mais s’est montré présent dans les duels.

Robin Taillan (7) : l’ancien latéral de Béziers, relégué en N2, a bien défendu son couloir droit. Il se mue en passeur décisif pour Jung sur un superbe centre déposé sur la tête du meilleur buteur du championnat. De belles interventions défensives pour éviter l’égalisation, parfois pris dans son dos mais bien couvert par Padovani.

Alassane Diaby (4) : la bataille du milieu de terrain a tourné en faveur des locaux. S’il a tenté d’apporter de la densité, la sortie de Sangaré va définitivement permettre aux Lavallois d’imposer le tempo du jeu. Malgré quelques récupérations, il n’a pas assez pesé sur le jeu.

Gustavo Sangaré (5) : Difficile de noter le milieu ce soir. Il offre temporairement le break aux siens d’une frappe à la suite d’un corner (35e) mais, trop nerveux selon son coach, il est remplacé à la pause par Sambou Sissoko (5). L’entrant ne s’est que très peu montré. Il a toutefois bien joué son rôle défensif face à des Tangos dominateurs.

Yassine Bahassa (6) : Des jolis enchaînements dignes de Ronaldinho selon le CM de QRM, l’ailier droit a été remuant notamment en première période. Il réalise des récupérations hautes, lance des offensives mais a globalement eu du mal à trouver ses partenaires. Il a ensuite été pas mal sevré de ballons comme toute la ligne offensive normande.

Manoubi Haddad (5) : L’autre ailier a lui été moins en vue offensivement mais a fait preuve de générosité défensive. Il est sanctionné d’un carton jaune durant un changement, peut-être en raison de sa nervosité. Il cède sa place à Lucas Toussaint (81e) pour amener plus de densité au milieu de terrain.

Ottman Dadoune (5) : Il manque d’offrir le break du 3-1 à QRM à deux reprises. D’abord après une offrande de Jung mais, à bout portant, il bute sur Alexis Sauvage qui va de nouveau s’imposer sur penalty dans les arrêts de jeu. Les deux attaquants ont eu du mal à se trouver sur les rares ballons qu’ils ont eu.

Andrew Jung (6) : De retour dans le groupe pour ce déplacement à Laval, il est très bien servi par Taillan et ouvre le score de la tête au second poteau dès la 9ème minute. Efficacité maximale. Il a essayé d’apporter un peu de mouvement devant mais n’a finalement pas eu beaucoup de ballons à négocier. Après l’heure de jeu, il cède sa place à Virgil Pinson.

La note du coach Bruno Irles

Bruno Irles (coach) (6) : Tout n’a pas été parfait dans le jeu, mais QRM repart avec les trois points et fond sur Bastia au classement. L’efficacité offensive et le bon travail défensif ont permis aux Normands de l’emporter dans la douleur, certes, mais comme le week-end dernier contre Sète, la victoire est au bout de ces 90 minutes. De bon augure pour l’accession en Ligue 2. Le troisième est désormais bien distancé.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟