RéformeDistrict

Réforme : le District vient-il de gâcher une moitié de saison ?

24/02/2018 à 11:21

Attendu depuis de très nombreuses semaines, le District de Football de Seine-Maritime a enfin dévoilé l'organisation des montées / descentes pour la fin de saison, venant clôre une réforme des championnats qui aura fait couler beaucoup d'encres.

Les rumeurs ne présageaient rien de bon pour les équipes de 1ère division : on entendait 6 descentes par-ci, 7 descentes par-là, le DFSM a finalement annoncé ce jeudi pas moins de huit descentes par groupe pour la futur Départementale 2, prenant en considération les votes de l’Assemblée Générale du District le 17 juin dernier. Autrement dit, les équipes se classant 5ème après huit mois de compétition seront relégué au même titre qu’une 12ème place.

Voici le détail pour les D1 (légèrement modifiable selon les descentes de Ligue) :

  • 1ères places + trois meilleurs 2ème = accession en Régional 3
  • Moins bon 2ème + 3ème place + 4ème place = maintien en Départemental 1
  • 5ème à 12ème place = relégation en Départemental 2

 

Si l’annonce est par elle-même déjà une source de colère pour les coaches et joueurs de l’élite départementale, le timing choisi n’arrange pas les choses. En annonçant officiellement cette restructuration fin février alors que certaines équipes ont déjà disputé 12 rencontres sur les 22 journées de championnats prévues, les équipes occupant la deuxième moitié de classement des différents groupes de D1 viennent tout simplement de prendre un coup de massue derrière la tête. Motivation des joueurs, investissement d’un groupe depuis six mois, matches sans intérêts : les arguments ne manquent pas pour exprimer un mécontentement qui s’annonce de plus en plus général.

 

 

Dernière étape de la réforme des championnats, la Seine-Maritime n’échappe donc pas à une restructuration connue déjà par de nombreuses autres régions, qui présenteront désormais une structure pyramidale similaire et souhaitée par la FFF. Avec seulement deux groupes de 12 équipes en Départemental 1 dès la saison 2018/2019, un regroupement des zones géographiques est à prévoir avec pour conséquence des déplacements (et donc des frais) plus importants. Une modification qui d’un côté permettra de valoriser une Départementale 1 qui devrait voir son niveau global en hausse, mais qui rendra la gestion des « petits clubs » plus difficile et d’autant plus quand on connait déjà les difficultés financières de certains d’entres eux.. Donnez nous votre avis !