Coupe de Paris Finale

Yoann Renaux (Cesson) : « Une immense joie pour tout le club ! »

08/06/2019 à 11:06

Mercredi, l'ES Cesson VSD a remporté la finale de la Coupe de Paris aux dépens d'Alfortville (0-0, TAB : 5-4). Le dernier rempart seine-et-marnais, Yoann Renaux revient sur cet événement historique pour le club.

Pouvez-vous revenir sur la prestation de l’équipe sur ce match ? La pluie a-t-elle gêné l’équipe ?

La pluie n’a pas vraiment été un élément perturbateur pendant le match, il a fallu être plus juste sur les contrôles et les transmissions en profondeur. Sur le match, nous avons complètement été absents les 10-15 premières minutes contrairement à Alfortvill. Puis, le jeu a commencé à s’équilibrer jusqu’à la mi-temps sans qu’Alfortville et nous n’ayons de réels occasions franches. En deuxième mi-temps, nous sommes beaucoup mieux rentrés dans le match en variant le jeu dans les pieds et le jeux long, tout en étant plus agressifs au pressing sur le porteur du ballon, ce qui nous a permis de nous créer plusieurs occasions. Il nous a juste manqué ce petit but pour faire la différence, même s’il est vrai qu’Alfortville a eu aussi deux grosses occasions, mais dans l’ensemble nous avons été très costauds défensivement. La fatigue s’est faite sentir pendant la prolongation, ce qui ne nous a pas permis d’éviter la séance des tirs au but qui heureusement et pour la 4èmes fois (sourire) nous a été favorable !

Que représente cette victoire pour vous et l’équipe ?

C’est une immense joie pour tout le club ! Il est vrai que nous sommes est un petit club, avec un petit budget. Malgré cela, nous arrivons à faire de grandes choses. Il était donc important de gagner ce match et ainsi faire rentrer l’ESCV dans l’histoire de la Coupe de Paris. Nous s’avons qu’il est possible que des joueurs prennent des chemins différents l’année prochaine, mais on n’oubliera jamais que nous avons gagné ce trophée ensemble ! Personnellement, je suis arrivée à Cesson dès ma première année en senior. J’ai connu de grands moments avec plusieurs montées et un jolie parcours en Coupe de France. Aujourd’hui, je viens tous juste d’avoir 30 ans et je continue encore à vivre des moments sublimes comme celui d’hier.

Un mot sur la saison de Régional 2, avec un maintien validé…

L’objectif de début de saison était de se maintenir le plus rapidement possible, en donnant tout chaque dimanche et ainsi montrer au groupe qu’il ne faudra pas nous prendre à la légère. Nous avons fait une très bonne première partie de saison, mais très mauvaise deuxième, avec un maintien acquis à la dernière journée. C’est frustrant au vu du groupe que nous avons, c’est pourquoi nous avions aussi encore plus envie de gagner ce trophée et finir sur une très bonne note.

Un dernier mot ?

Je voudrais remercier toutes les personnes, qui malgré le long déplacement et le temps, sont venus nous encourager et qui devant un grand KOP 140, n’ont pas hésité à donner de la voix pour se faire entendre. Cela n’a été que bénéfique ! MERCI !

Pour ne rien manquer de l’actualité du foot francilien :