FémininesMercato

L’ESBF prépare sa monture

13/07/2019 à 9:09

Champion après seulement deux années d'existence, l'ESBF n'entend pas dormir sur ses lauriers. D'où un mercato intelligent et ambitieux.

Pour sa deuxième année d’existence, l’équipe féminine de l’Entente Bouafle/Flins a fini championne des Yvelines cette saison. La preuve qu’avec du bon travail, dans un cadre correct et un encadrement de qualité, on peut y arriver. Si la première saison fut difficile en termes de résultats, l’arrivée de joueuses expérimentées a permis aux moins aguerries de progresser et de prendre confiance en elles. Le club travaille bien d’une manière générale, et les féminines ne sont pas en reste.

Kourichi-Louvel: 60 buts cette saison!

Très pointilleux, le coach Morgan Arthaud a commencé par asseoir une solidité défensive autour de la capitaine Kani Gassama. Sur le plan offensif, il a réussi à constituer une force de frappe avec une doublette d’attaquantes aussi félines qu’adroites avec Kendra Kourichi et Laurie Louvel. Un tandem qui a inscrit plus de 60 buts cette saison. Elles auront véritablement affolé les compteurs.

Objectif: le doublé championnat-coupe!

Avec un groupe composé de 22 joueuses âgées de 16 à 43 ans chaque élément a été important, même avec des temps de jeu différents.Cependant, si devenir champion est difficile, rester champion l’est encore plus. Raison pour laquelle le staff a opéré un mercato de qualité pour renforcer l’équipe. Qui veut voyager loin prépare sa monture, dit-on. « L’objectif sera le doublé, Championnat et Coupe des Yvelines!« , dit le coach.
Au rayon des arrivées, l’ESBF enregistre la venue de Caroline Ferot, milieu offensif en provenance de Poissy; Marine Long défenseure venant de Croissy U.S, Johanna Troudart, une attaquante venant aussi de Croissy, et d’Alycia Fricotte évoluant au poste de milieu offensif, et ancienne de Poissy. Un recrutement pas encore totalement achevé. Arthaud espère encore deux nouveaux renforts.
Dans le sens des départs, Huyen et Laurie quittent le club pour des raisons professionnels.