FémininesBarrage d'accession D2

Soraya Belkadi (Montauban FC-TG) est déjà dans le match

23/06/2017 à 11:43

A 48 heures d'un match retour de barrages qui pourrait propulser le foot féminin montalbanais dans une autre dimension, Soraya Belkadi analyse l'état des forces en présence et dévoile de quelle manière elle compte mettre son équipe sur le chemin de la D2 face à l'OGC Nice.

Soraya, quel était votre sentiment après le match aller à Nice, perdu 2-3 mais à l’issue d’un scénario qui aurait pu être largement plus défavorable puisque vous avec été menées 0-3 ? On est rentré avec le sentiment de n’avoir joué qu’un mi-temps et, paradoxalement, celui aussi d’être passé à côté d’un meilleur résultat encore. Le match aurait duré quelques minutes de plus, je pense qu’on pouvait égaliser et, mieux, passer devant tellement cette équipe de l’OGC Nice a eu du mal en seconde période. Il est dommage de ne pas avoir joué cette première période, et d’avoir pris deux buts sur trois sur deux erreurs de notre part. Mais ça nous ouvre quand même la possibilité de refaire notre retard sur ce match retour.

Vous attendiez-vous à une telle opposition ? Oui, tout à fait, je n’ai pas été surpris. Je m’attendais exactement à ce profil d’équipe avec deux grosses individualités et une autre joueuse très intéressante, mais aussi pas mal de jeunesse à des postes clés. Même si Nice a développé du jeu, collectivement, Montpellier avait été supérieur. Nice a joué beaucoup plus que nous et a montré des signes de fatigue au match aller. A nous d’en profiter.

« On connait les qualités de Nice, qui a marqué beaucoup de buts mais qui en a pris aussi pas mal… »

Une victoire 1-0 vous suffit, allez-vous jouer dans cette optique ? Non. On ne va se mettre à jouer différemment sous prétexte que c’est une vraie finale. On va faire ce que l’on sait faire, jouer pour gagner sans penser au résultat. Ce genre de match couperet n’arrive qu’une ou deux fois par saison, en coupe souvent, et on ne peut pas le travailler spécifiquement.

Marine Fromentin nous disait en début de semaine que ce match retour allait se jouer au mental. Vous validez ? Il va faire chaud, pour ce dernier match de la saison entre deux équipes de niveau équivalent qui possèdent des qualités et qui viennent de réaliser de beaux parcours en championnat, une belle saison, il va falloir qu’une d’elle ait quelque chose en plus. Et ça peut être, évidemment, le mental. Dans ce registre, je sais que nous répondrons présentes car les filles sont hyper concernées et motivées. Leurs qualités morales peut nous amener loin. Nous aurons le groupe au complet, les trois entraînements de la semaine se sont bien passées… il faut maintenant concrétiser et tout donner sur 90 minutes au moins. On connait les qualités de Nice, qui a marqué beaucoup de buts mais qui en a pris aussi pas mal, à nous de répondre sur le terrain dès le coup d’envoi pour ne pas avoir à courir après le score comme au match aller.


Photo : le groupe montalbanais n’a jamais été aussi prêt de la D2. (crédit : page facebook du MFCTG, Marie Campion)