DHR16ème journée

Trois questions à… Sébastien Bori (AA Grisolles)

17/03/2017 à 14:24

Dimanche, Sébastien espère fêter ses 37 ans mais pas avec 37 points en poche, qui serait le total d'une équipe battue dans le derby du Tarn et Garonne face au Montauban FCTG. De retour dans des eaux plus calmes en 2017, après avoir frôlé la zone rouge, le groupe de Christophe Gutin a les moyens de grapiller encore quelques places et d'offrir à l'ancien joueur de Saint Alban une fin de saison (de carrière ?) digne de lui. (par J.L.B.)

Sébastien, êtes-vous sensible à la dimension de derby de ce Grisolles-Montauban ? Je suis Toulousain donc moins concerné, forcément, même si ça fait cinq ans que je suis à Grisolles. Je pense que c’est important pour les deux clubs mais sans plus, car il n’y a pas d’animosité particulière entre nous. On l’aborde en tout cas comme un match normal.

Au delà de ce match, qu’attendez-vous de cette fin de saison ? On va essayer de rester sur la bonne dynamique qui est la notre depuis la nouvelle année (4 victoires et 1 défaite) pour terminer le plus haut possible. Les écarts sont encore minimes et on peut espérer accrocher une place dans le Top 4. On a joué Fleurance (1-1) chez nous, Aussonne chez eux (0-3). Nous avons manqué deux penaltys face à Fleurance dans un match que nous méritions de gagner et pas défendu nos chances normalement à Aussonne car nous avions beaucoup d’absents. Au complet, on peut rivaliser. Il nous manque surtout une pointe de réalisme supplémentaire pour nous retrouver à la lutte pour la montée.

« Savoir choisir le bon moment pour arrêter »

Vous avez 37 ans, pensez-vous pouvoir vivre la DH un jour avec Grisolles ? Ça m’étonnerait (rires). La difficulté quand vous arrivez à la fin, est de choisir le bon moment pour arrêter. L’important pour l’heure est de faire en sorte de bien finir la saison et, peut-être, de prendre du recul ensuite. Le foot restera quoi qu’il en soit une passion que je pratique depuis 32 ans t que je continuerai à pratiquer par la suite. Mais mes activités professionnelles sont très prenantes et je sais que je ne m’ennuierai pas dans mon après football. Pour voir Grisolles en DH, il faudrait peut-être que l’équipe de dirigeants bénévoles qui nous chouchoute si bien, mais qui est vieillissante, trouve des successeurs. Entre deux villes comme Golfech et Montauban, il n’est pas facile d’espérer attirer des joueurs pour pérenniser un niveau de DH.

Sébastien Bori – 36 ans – Défenseur de Saint Alban (2003-2011), Grisolles (depuis 2011) – Profession : directeur réseau de Tutti Pizza.

Les groupes possibles

Montauban FCTG : Debien, Hugon, Lamarque Guendouze, Mekchouche, Boudarra, André, Nicolas Bonnet, Gayral, Sangoi, Salis, Brisson, Yassine Ouali, Karim Kessimou, Medhy Kessimou. Entraîneur : David Trivino.

Grisolles : Bernaras, Martin, Demier, Perilles, Bori, Alamo Mendes, Montaut, Sintes, Costamagna, Barreira, Bel Arbi, Gabrit, Rasolofoarivino, Zié. Entraîneur : Christophe Guttin.