CDFFoot Amateur

Coupe de France : les clubs varois se rebellent et comptent passer à l’action !

21/01/2021 à 15:30

Après le communiqué de la FFF qui annonce le retour de la coupe de France pour les amateurs dans 10 jours, plusieurs clubs sont montés au créneau. Aujourd'hui, on apprend que certains d'entre eux comptent réellement passer à l'action.

Après l’annonce de la reprise de la coupe de France pour les clubs amateurs le 31 janvier sous protocole strict, plusieurs clubs ont manifesté leur mécontentement à travers la France. En Méditerranée, c’est particulièrement dans le Var que la colère est montée. Trop peu de temps pour s’entraîner, risques de blessures, huis clos impossible à mettre en place, tests à réaliser avant le match… Un protocole qui est jugé trop lourd et une date trop courte pour satisfaire les petites structures amateurs régionales de la région PACA.

Eric Borghini, le président de la Ligue Méditerranée, a même tenté de soumettre plusieurs propositions à la FFF, dont celle d’une dérogation du couvre-feu à 18h pour les clubs encore en lice en coupe de France. Sans succès pour le moment. « J’ai écrit aux préfets du Var et des Bouches-du-Rhône pour demander une dérogation exceptionnelle pour les clubs qualifiés en coupe de France uniquement de pouvoir dépasser les 18h pour les entraînements » nous a informé le patron du football méditerranéen. Les clubs et l’institution régionale sont donc dans l’attente d’une réponse avant ce 6e tour qui a lieu dans 10 jours.

La colère ne redescend pas chez les clubs varois !

« Hier, on a eu une réunion avec nos joueurs pour leur expliquer le communiqué qu’on avait reçu de la Ligue et de la FFF. Là, aujourd’hui, on est toujours en attente du décret pour pouvoir s’entraîner en semaine après le couvre-feu à 18h. On n’a pas de dérogation, on a rien reçu, et chacun se renvoie la balle concernant cette décision. On nous a également refusé de reporter le match d’une semaine. Que ce soit le Gardia, Sainte-Maxime ou St Zacharie, on ne va sûrement pas pouvoir s’entraîner en semaine, on sera obligé de le faire le weekend. Un weekend, c’est deux jours, cela représente deux séances pour jouer dimanche prochain en coupe. C’est une honte, on ne nous respecte pas. Je pense que l’on va mettre en place une action dimanche avec des banderoles, une sorte de grève, mais il ne faut pas que cela reste impuni » nous a confié Mounir El Hasnouni, coach de la R2 du Gardia Club. Les clubs varois semblent donc déterminés à ne pas se laisser faire.

Reprise de la Coupe de France : le Comex de la FFF en dit plus

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟