InterviewInfo

Fabien Bonardi « La saison prochaine, on pourra compter sur un investisseur de taille en la personne de Mourad Boudjellal ! »

01/04/2020 à 11:35

Fabien Bonardi, président du FC Gapeau (anciennement Solliès-Farlède) nous livre une grosse information. Un pas de géant dans le football varois !

Fabien, vous avez une grosse annonce nous faire ?

Effectivement, en tant que président du FC Gapeau, j’ai l’honneur et le plaisir de vous annoncer un partenariat exceptionnel pour la saison 2020/2021 ! Cela devait tomber en fin de saison pour ne pas gêner la fin de championnat de nos équipes mais le confinement oblige, j’ai donc choisi Actufoot pour vous faire part de cette grande nouvelle !

De quoi s’agit-il exactement ?

Nous avons la chance de pouvoir, dès la saison prochaine, compter sur un investisseur de taille, qui n’est autre que le grand Mourad Boudjellal. Nous travaillons dessus depuis le mois de septembre et nous avons la chance ainsi de pouvoir compter sur ce grand homme passionné de football et qui est prêt à aider et accompagner le club vers ses objectifs.

Justement, quels sont ses objectifs et quel rôle aura M. Boudjellal dans le club ?

Mourad aura un rôle d’actionnaire. Il n’aura pas de licence chez nous pour ne pas lui mettre un frein dans ses ambitions de rachat d’un autre club que nous connaissons tous. Il n(investira bien sûr pas comme s’il reprenait le Sporting Toulon, mais il nous a quand même fait la promesse d’investir autant qu’il le faudra pour arriver à nos fins, c’est-à-dire la N2 dans 3 ans. Les sommes sur lesquelles nous nous sommes mis d’accord sont colossales pour un club amateur.

Le FC Gapeau en N2, c’est une annonce choc pour le football varois…

Oui, c’est sûr que beaucoup nous considèrent comme un petit club sans ambition mais ceux qui me connaissent savent de quoi je suis capable. J’ai beaucoup de contacts et je sais là où je vais et avec qui j’y vais. On aura l’argent et grâce à cela, on aura toutes les structures et les hommes nécessaires pour arriver à cet objectif dans 3 ans.

C’est une révolution au sein du club. Il y aura donc beaucoup de changements

Oui, bien sûr ! On a la chance d’avoir de gros moyens financiers donc nous ne lésinerons pas sur les moyens. Il nous faudra changer 90 % des éducateurs et dirigeants. Un grand entraîneur arrive, on ne peut pas vous communiquer son nom car il est en contrat avec un grand club français et ça ne serait pas correct de vous le dire avant qu’il n’est résigné celui-ci. Nous aurons la venue de joueurs pros et ex-pros qui encadreront et les meilleures jeunes espoirs varois que nous approcherons au plus vite après que le confinement soit passé.

 

Fabien Bonardi : « La N2 dans 3 ans ! »

 

De grosses primes de matchs et des fixes pour tout le monde ?

Oui, même si j’ai toujours été contre ce système de fixes car cela pouvait ruiner un vestiaire. Mais comme nous en avons les moyens, nous allons le faire, mais cela sera pour tout les joueurs, comme ça personne ne sera lésé. Au niveau auquel nous voulons aller, nous sommes bien obligés d’employer les grands moyens… hélas, l’argent est le nerf de la guerre !

Avez-vous quelques noms à nous donner ?

Je ne peux pas hélas, même si j’ai envie de vous le dire (rires). Mais ils ont de gros contrats qu’il faut respecter. D’ici la mi-mai, vous en saurez beaucoup plus.

Peut-on s’attendre à voir les galactiques de la D1 la saison prochaine ?

Tout ce que je peux vous dire, c’est que nous allons nous régaler. Les joueurs ciblés par notre investisseur ne sont pas inconnus et je pense que pas mal de monde dans le Var va se déplacer le dimanche pour nous voir jouer. Moi, en tout cas, je l’aurais fait en tant qu’amoureux du football.

Un nouveau stade et un nouveau gymnase sont-ils en prévision ?

Effectivement, nous allons construire à la Farlède, juste à côté du synthétique, un stade pelouse et un gymnase pour améliorer la formation des jeunes qui commenceront d’abord leur bases sur terrain de futsal afin de progresser le plus vite techniquement avant d’aller sur les terrains. Chaque catégorie aura son entraîneur de renom, qualifié, diplômé et compétant ! Ils travailleront tous sur 3 ans et auront de gros objectifs à gérer.

Un mot pour la fin ?

Je tiens à remercier tous les bénévoles et éducateurs du club qui m’ont fait confiance et que je n’ai pas pu mettre dans la confidence pour ne pas que le bruit se propage et que notre projet tombe à l’eau. Je veux également remercier M. Boudjellal pour sa confiance et son professionnalisme. Nous sommes un petit club qui va entrer dans la cour des grands, sans complexe. Nous avons de grandes ambitions et nous ne voulons pas nous en cacher. Hâte que le confinement finisse et que nous puissions travailler sur ce projet grandiose. Une grosse pensée à tous ceux qui souffrent de ce virus et leur proches, à tous ceux confinés à la maison, restons chez nous pour la sécurité de tous.