R2 (B)3e journée

Mounir El Hasnouni (Gardia) « Sur la feuille de match, on ne peut mettre que 14 noms »

16/10/2020 à 18:31

Mounir El Hasnouni, entraîneur de la R2 du Gardia Club, réagit après la victoire 2-0 face aux Minots de Marseille, en championnat, ce dimanche et annonce le 5e tour de la Coupe de France, dimanche, à domicile, face à la N3 de l'ES Cannet-Rocheville.

Mounir, quelle réaction après cette victoire en championnat face aux Minots de Marseille ?

C’est une très bonne réaction du groupe. On est dans la continuité de ce qu’on fait depuis maintenant trois ou quatre semaines. Je pense qu’on travaille pour trouver cet équilibre qu’on recherche. Comme j’ai toujours dit, je sais que j’ai un groupe réceptif, je sais qu’ils comprennent ce que je veux leur faire passer comme message. Ce n’est que début de saison, on leur demande beaucoup de choses, mais on sait que ce que c’est dans leurs cordes. Evidemment, je suis content du résultat et du contenu. Même si tout n’a pas été parfait, ça commence à ressembler à quelque chose. Il faut continuer à travailler.

Prochain match, 5e tour de Coupe de France à domicile face à la N3 de l’ES Cannet-Rocheville. Comment on gère son groupe avant un tel match ?

Le plus dur à gérer aujourd’hui, c’est surtout les hommes, car tout le monde veut profiter de la fête, a envie de jouer, veut exister. Et, malheureusement, sur la feuille de match, on ne peut mettre que 14 noms et sur le terrain, on peut seulement faire commencer 11 joueurs. J’ai promis de jouer à personne ! Il y a de la concurrence, à certains postes encore plus, il faut l’accepter. Si on ne l’accepte pas, moi je n’y peux rien. Le groupe vit bien, de mieux en mieux, mais il faut accepter qu’il y a de la concurrence.

C’est tout de même bien d’avoir un groupe aussi élargi…

Dimanche, il y a 8 joueurs qui sont redescendus en réserve. Oui, j’ai le choix, j’en suis content et fier, mais malheureusement, les attitudes négatives, je ne peux pas les accepter. La déception, je la comprends à 10000%, j’ai été joueur, et aussi sur le banc, mais le groupe passe au dessus de n’importe quel joueur. Je n’ai promis à personne du groupe qu’il allait être titulaire indiscutable ou dans les 14 chaque weekend. Si on veut que le groupe vive bien, il faudra ranger les égos dans les poches.

Jouer l’ES Cannet-Rocheville, c’est un gros morceau…

Je suis content de rencontrer cette belle équipe. Je suis content pour les joueurs car ils vont rencontrer des joueurs qui jouent à un certain niveau. Mais là, c’est la magie de la coupe, tout peut arriver ! Nous , on respecte tous nos adversaires. On jouera avec nos armes, mais surtout il faudra profiter de ces moments-là. Peut-être que ça s’arrêtera dimanche, mais on fera tout pour essayer de passer. Sur un match, tout peut arriver. On respecte l’adversaire, ils ont le niveau N3 avec de très bonnes individualités.

Ce sera une belle fête dimanche ?

J’espère qu’il y aura du monde. On attend tous nos supporters, tous nos jeunes joueurs du club pour venir nous aider à essayer de créer l’exploit. Et surtout, prenez votre masque !