SupportersClub

« Mourad nous a mis un couteau dans le dos » : le communiqué cinglant des Fedelissimi

28/06/2020 à 15:20

Le groupe de supporters des Fedelissimi Toulon 1998 a diffusé un communiqué cinglant intitulé "Mourad nous a mis un couteau dans le dos".

Le communiqué des Fedelissimi Toulon 1998

« COMMUNIQUÉ OFFICIEL DES FEDELISSIMI TOULON 1998

-MOURAD NOUS A MIS UN COUTEAU DANS LE DOS !

Vendredi 26 juin restera la journée de la trahison !!!

Monsieur M.Boudjellal vous avez rencontré tous les groupes de supporters pour présenter votre projet, vous avez également demandé le soutien des supporters via Twitter, un soutien que vous avez obtenu en très grande majorité uniquement suite aux errances et à l’incompétence de la direction de Mr Joye.

Vous avez déclaré être plus toulonnais que français mais pour un vrai TOULONNAIS la présidence du Sporting ne peut se résumer à un choix subsidiaire. Si comme vous le prétendez vous êtes plus toulonnais que français rien ne serait plus pharaonique que de retrouver l’élite du football français avec votre ville qui a quitté le monde professionnel depuis maintenant trop longtemps.

Vendredi 26 juin était censé être un grand jour pour les fans azur et or avec la signature de votre présidence à la tête du club signifiant le départ d’un projet fort et cohérent, au lieu de ça nous avons eu droit à une humiliation.

Tenir une conférence de presse dans les locaux de notre club sur le rachat d’un club avec lequel nous avons un antagonisme historique ce n’est pas acceptable ni tolérable.

Au delà d’avoir une direction à la hauteur de notre ambition, au delà des compétences sportives, nous voulons une direction qui respecte l’identité du Sporting et son histoire.

Vous êtes revenu à la table des négociations par le biais du Maire de Toulon Hubert Falco, dans ce cadre il nous apparait incongru de revenir à la table des négociations. De facto si vous vous étiez engagé ailleurs, il fallait clairement abandonner le projet Sporting. Nous nous serions passés d’être, une fois de plus, les dindons de la farce.

Le Sporting n’a pas besoin d’un président intermittent, nous ne sommes pas une roue de secours, nous ne sommes pas un plan B.

De part ce communiqué nous nous désolidarisons de M.Boudjellal et nous sommes toujours contre la direction actuelle de Mr Joye et sa politique conjointe.
FT98. »