Trophées Actufoot 2018

Paul Murino (ES Saint Zacharie) « Je pensais que c’était une farce »

11/01/2019 à 19:35

À l'annonce de son prix de « meilleur président du Var » , le président de l'ES Saint Zacharie, Paul Murino n'y croyait pas. Il partage avec nous sa joie, ses craintes et ses objectifs qu'il compte bien atteindre pour cette nouvelle année.

Quelle a été votre réaction à l’annonce de votre titre ?

Pour vous dire tout simplement, ce fût une agréable surprise. C’est mon directeur sportif qui m’a appelé vendredi ou samedi pour me l’annoncer. Au début je pensais que c’était une farce. Si vous me le permettez, cette nomination je la partage avec tout mon staff, toute mon équipe ainsi que tous les bénévoles. Cette récompense c’est grâce à leur super travail.

Quelles ont été pour vous les difficultés les plus compliquées à gérer ?

Vous savez, nous sommes dans un petit village de 6000 habitants et l’une des difficultés majeures c’est le fait de pouvoir garder les enfants. Nous ne sommes pas loin de gros clubs comme Aubagne et c’est normal que lorsque les gosses se sentent meilleurs, ils partent. C’est dur de les conserver. Nous avons à notre service 10 associations sportives et pour avoir assez d’effectifs dans chaque catégorie c’est difficile.

« Nous avons tous les ingrédients entre nos mains pour réussir »

Et les plus beaux moments ?

Ils sont à venir. Cette année l’équipe première a fait un parcours sans faute. Nous avons la chance d’avoir la Mairie à fond avec nous. On espère accéder à la R1. C’est le plus grand souhait du club. Grâce aux réunions que nous avons fait avec tous nos sponsors ainsi que la Mairie, nous pouvons dire que nous sommes confiants pour l’année prochaine si on accède à la R1. Je pense que nous avons tous les ingrédients entre nos mains pour réussir.

Pour parler un peu du présent : qu’en est-il de la situation du club ? Les points sur lesquels le club devrait travailler et ceux qui sont plutôt motifs de satisfaction ?

Avec George Papin, nous avons repris le club il y a 4 ans. C’est un gars formidable, sans lui je ne serais pas là. A l’époque nous avions nos idées et chaque année nous les apportons petit à petit. Nous préférons y aller doucement car c’est quelques fois difficile de les faire passer. Je pense que cette année on en est à notre huitième éducateur que l’on envoie en formation. C’est ce qu’on espère faire avec toutes les équipes.

« Notre courbe se doit de rester ascendante »

Quels doivent être les objectifs du club à moyen terme ?

Ceux de mettre en place des équipes d’éducateurs formés qui encadrent tous nos groupes. Nous pourrons ainsi nous assurer de transmettre les meilleures connaissances aux joueurs. Notre courbe se doit de rester ascendante. Un gosse qui arrive au club sans savoir jouer doit finir la saison en ayant progressé au maximum.

Quelles sont les orientations que vous souhaitez donner au club ? 

Une pérennité. Nous essayons de donner un peu plus de reconnaissance au club. Faire en sorte qu’il s’agrandisse.

Voulez-vous ajouter un dernier petit mot ?

Avant tout chose, remercier tout mon entourage : les entraîneurs de la première, le directeur sportif, tout le club. Sans oublier Madame Papin, la secrétaire générale qui fait un boulot extraordinaire. Et je souhaite une bonne année et une bonne saison à tout le monde !