Trophées Actufoot83ITW

Sébastien Pasqualini (Gardia Club) « On vit pour nous sans regarder les autres »

09/01/2019 à 18:37

Après avoir été élu « meilleur club de Jeunes » de l'année 2018, le directeur sportif du Gardia Club, Sébastien Pasqualini, nous livre son bilan sur la première partie de saison.

Quelle a été votre réaction ? Pensez-vous que le titre soit mérité ?

Le titre ? Nous n’avons pas cette prétention. On le prend bien sûre. On est heureux, le club entier l’est, tout comme la municipalité. Nous faisons notre travail, on fait ce qu’on a à faire. Nous sommes dans notre projet depuis 4-5 ans avec les jeunes. Contrairement à certains autres clubs, on vit pour nous sans regarder les autres. On essaie de grandir petit à petit. Je pense que le travail au niveau des jeunes est bien fait depuis plusieurs années. Le mérite revient aux éducateurs. En tant que coordinateur ce sont eux qui sont sur le terrain, qui travaillent toute l’année. C’est leur récompense.

Pouvez-vous me faire un petit bilan de ce début de saison ?

Au niveau du football d’animation U6 à U9, toutes les catégories se portent très bien. Nous sommes sur 2 voir 3 entraînements par semaine. Ils ont un très bon comportement au niveau des plateaux organisés par le district du Var. Concernant les U10 et U11 également. Il y a un très bon travail qui est fait par les éducateurs. Nous retrouvons une très bonne alchimie entre les joueurs et les entraîneurs, ce à quoi les parents adhèrent. Concernant les U13, nous avons l’équipe 1 qui monte en Gaby Robert. Nous avons aussi une très grosse génération U12. En effet, pas moins d’une dizaine des joueurs sont supervisés par des centres de formations tels que l’AS Saint-Étienne, l’OGC Nice, Monaco ou encore l’Olympique de Marseille.

« C’est dans l’adversité que l’on peut progresser »

Quelle est votre philosophie en tant que directeur sportif ?

Les éducateurs ont une ligne de conduite en terme d’image, que ce soit en dehors ou sur le terrain. Nous représentons une ville dont la mairie nous a toujours soutenu et nous également, elle met à notre disposition de magnifiques installations. Notre objectif est celui de faire en sorte que les enfants prennent le plus de plaisir possible et de les faire évoluer. On est là pour travailler et c’est dans l’adversité que l’on peut progresser.

Pensez-vous qu’il y aurait des progrès à faire au sein du club ?

Le club se porte bien. Mais comme dans tous les clubs il y a toujours des améliorations à effectuer. Cependant il ne faut pas omettre le fait que nous sommes très sollicités surtout au niveau des éducateurs voulant nous rejoindre. C’est donc un gage comme quoi le travail est bien effectué. Si des joueurs veulent nous rejoindre, la porte est très grande ouverte.

Quelles sont vos ambitions pour le club ?

Celles de faire en sorte que les petits continuent dans leur progression. Qu’ils portent haut les couleurs du club, que ce soit dans la région ou partout en France. Nous espérons que la famille va s’agrandir par la venue de nouveaux éducateurs et joueurs.

Un petit mot pour la fin ?

Je tiens à remercier l’ensemble des éducateurs et plus particulièrement Mohamed Daroui, Yohan Agosta et Florian Catry. Si on en est là aujourd’hui c’est grâce à eux. Depuis 4-5 ans ils ont su faire preuve de travail, de professionnalisme, d’amour et d’investissement. C’est leur titre avant tout. Merci également au président qui a su nous faire confiance et nous laisse carte blanche pour travailler.

Le coordinateur du football d’animation, Daroui Mohamed, satisfait par ce titre !

Le bilan de début de saison est plutôt positif. Nous avons essentiellement basé notre projet de formation sur le football animation, en augmentant les séances au nombre de 3 et en travaillant par thème. La première sera basée sur l’aspect technique, la deuxième sur le thème du mois et la troisième en travaillant sur l’animation défensive et offensive pour commencer à préparer les enfants au terrain à 11.

Nos U12 et U13 font une fois par mois une opposition sur terrain à 11 contre d’autres clubs. Une section élite a été mise en place pour valoriser les 5 meilleurs joueurs de chaque catégorie. Ils effectuent une séance en commun basée sur du perfectionnement technique.

13 joueurs ont effectué des périodes de stage dans des clubs professionnels. Ca leur permet d’avoir une expérience et ce qui se fait de mieux à ce niveau.

Le club va bientôt signer un partenariat avec un club professionnel. De nombreuses réunions ont déjà eu lieu.

Notre enseignement est avant tout accès sur le respect des uns envers les autres. Le fair-play envers les adversaires, la ponctualité lors des séances et l’éducation sur et en dehors du terrain.

Le titre est, selon moi, mérité car cela fait déjà 2-3 ans que l’on bosse super bien. Nous nous étions basé sur un aspect éducatif des enfants au niveau du fair-play. Que l’on gagne ou que l’on perde, le résultat n’est pas synonyme de satisfaction.